Cote d'Ivoire: Compagnie aérienne - Le pays a enregistré 4 crashes d'avion qui ont fait 240 morts, ces 30 dernières années

12 Février 2019

La Côte d'Ivoire a enregistré de 1987 à 2017 quatre accidents d'avions, en ce qui concerne les compagnies de transport aérien.

Selon les statistiques de l'aéroport international Félix-Houphouët-Boigny de Port-Bouët, en 30 ans, de 1987 à 2017, quatre accidents d'avions ont été enregistrés sur le sol ivoirien.

Le plus récent date du 30 octobre 2017. Il concerne un Antonov de la «Valan International Cargo Charter». Ce crash qui a eu lieu à Abidjan et a causé la mort de quatre passagers, alors qu'il en avait dix à bord.

Bien avant, le 30 janvier 2000, aux larges des Côtes ivoiriennes, non loin de l'aéroport d'Abidjan, un Airbus A310-304 de Kenya Airways avait plongé dans la mer, faisant 169 morts. A son décollage, l'avion avait à son bord 179 passagers.

Six années plus tôt, précisément le 26 juin 1994, un Fokker 27 de la défunte Air Ivoire avait causé la mort de ses 17 passagers qu'il avait à bord, après un crash survenu à Abidjan.

A noter que la Côte d'Ivoire a enregistré son premier crash, le 03 janvier 1987, non loin du village d'Ahoutoué, dans le département d'Alépé. Sur 51 passagers qu'il transportait, le Boeing 707 de la compagnie brésilienne Varig, en avait perdu 50.

Au total, selon les statistiques de l'aéroport Félix Houphouët-Boigny, portant sur les 30 dernières années, la Côte d'Ivoire a enregistré 240 morts, après 4 crashes d'avions de diverses compagnies aériennes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.