12 Février 2019

Gabon: Normes RSPO/FSC - WWF Gabon et les différentes parties dans un atelier de quatre jours pour cerner les enjeux

C'est dans un hôtel de Libreville que les travaux de l'atelier de renforcement des capacités des agents des directions, agences techniques de l'administration publique et des organisations de la société civile sur les normes RSPO et FSC ont démarré pour prendre fin le 15 février prochain. Organisé par WWF Gabon, cet atelier vise à renforcer les compétences des différents participants travaillant sur l'exploitation forestière et la production d'huile de palme au Gabon.

Pour cet atelier qui a été aussi rendu possible avec l'appui de l'Agence Française de Développement (AFD), une trentaine de participants prend part aux travaux qui s'achèveront vendredi prochain. Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du projet de sécurisation du capital naturel du Gabon. Ce projet qui est le résultat de plusieurs consultations menées par WWF Gabon, vise surtout à répondre aux besoins de l'administration et de la société civile pour une meilleure compréhension et du suivi des engagements de sauvegardes environnementales et sociales des investisseurs au Gabon.

Représentant, Marthe Mapangou Directrice nationale WWF Gabon empêchée, Eric Moussavou a indiqué qu' « il s'agit durant les quatre prochains jours d'améliorer le niveau de compréhension des participants sur la portée et les objectifs de ces normes et de renforcer leurs compétences sur les exigences desdites normes ».

La norme RSPO et ses huit (8) principes (Round Table on Sustainable Palm Oil - Table ronde sur l'huile de palme durable) s'est fixée comme but de définir la durabilité dans la production de l'huile de palme et de la contrôler en permanence. Quant à la norme FSC et ses dix (10) principes (Forest Stewardship Council - Conseil de bonne gestion des forêts), il s'agit d'un label qui s'assure que la production d'un produit à base de bois (meubles, etc.) a suivi le cahier des charges d'une gestion durable des forêts. Avec cet atelier, « WWF poursuit sa mission de sauvegarde de la planète et sa vision de voir les hommes vivre en harmonie avec la nature dans les 150 pays du monde où intervient l'organisation », a conclu le Représentant de WWF Gabon avant de déclarer ouverts les travaux de cette session de renforcement des capacités.

Le Gabon fait partie des trois (3) pays de la sous-région brandis comme des exemples dans l'application de ces normes aux côtés du Cameroun, et du Congo Brazzaville. Il est couvert à plus de 85% de forêt, avec des écosystèmes importants. C'est pour cette raison d'ailleurs, qu'en lançant le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) en 2009, le président Ali Bongo Ondimba a mis trois piliers en avant : le « Gabon Industriel », le « Gabon des Services » et le « Gabon Vert ».

Gabon

KOULA MOUTOU - Jean Massima et Hugues Mbandinga Madiya célèbrent les mères

C'est parce que les mères sont précieuses que le député du deuxième arrondissement de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.