12 Février 2019

Congo-Brazzaville: Conservation de la biodiversité - Encore des financements pour protéger le Bassin du Congo

Le projet régional de financement des aires protégées de la sous-région recherche des pistes pour la mobilisation de ressources additionnelles ainsi que les partenariats techniques et financiers stratégiques tant à l'échelle nationale que sous-régionale.

L'objectif visé est de mettre en place des mécanismes de financement durables pour la conservation de la biodiversité dans les aires protégées du projet régional dans les six pays du Bassin du Congo.

Outre le volet financement, le plan annuel de travail 2019 de ce projet, publié récemment, s'est fixé d'autres priorités telles que la finalisation et la validation de la stratégie nationale pour le financement durable des aires protégées afin de conserver la biodiversité.

Le projet compte définir au moins un plan d'actions pour le démarrage de la démonstration d'un mécanisme de financement durable dans les aires protégées nationales disponible pour implémentation en 2020.

L'amélioration de l'appropriation nationale, sous-régionale et le positionnement stratégique du projet régional dans les priorités sectorielles relatives au domaine de l'environnement va se poursuivre.

Résultats obtenus en 2018

Un cadre de concertation technique multisectoriel national (Groupe de travail technique) sur les mécanismes de financement durable pour la conservation de la biodiversité dans les aires protégées a été mis en place dans chaque pays (six pays).

Des scenarii de solutions de financement durables pour les aires protégées sont disponibles et quelques sites potentiels (sites pilotes) de démonstration d'aires protégées sont identifiés. L'année 2018 a également été marquée par la finalisation du recrutement du personnel national aussi bien au niveau des six pays participants qu'au niveau de la coordination avec le personnel international en charge de la communication, du suivi-évaluation et de la gestion de connaissance.

Lancé en 2017 au Cameroun par la Commission des forêts d'Afrique centrale avec l'appui du Programme des Nations unies pour le développement, ce projet régional a pour principal objectif de mettre en place des capacités, des cadres institutionnels et des mécanismes modèles pour la viabilité financière à long terme des systèmes des aires protégées et des écosystèmes associés dans six pays bénéficiaires du Bassin du Congo que sont le Congo, le Gabon, le Cameroun, la Centrafrique, la République démocratique du Congo et la Guinée équatoriale.

Congo-Brazzaville

Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire - Un budget primitif de 21 000 000 000 francs CFA

Les prévisions budgétaires de l'assemblée locale, au titre de l'exercice en cours, consacrent une… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.