Congo-Brazzaville: Conseil départemental et municipal de Brazzaville - Quinze affaires retenues pour la troisième session

Les travaux ouverts le 12 février auront à examiner, entre autres sujets, le budget de la commune et le programme d'investissement exercice 2019.

La troisième session du Conseil départemental et municipal de la ville de Brazzaville a été ouverte par le maire Christian Roger Okemba. Dans son allocution à cette occasion, il a émis le vœu de voir le budget exercice 2019 mettre un accent particulier sur l'augmentation et la sécurisation des ressources propres en sus de celles provenant des services de l'Etat, notamment les impôts locaux et autres.

Le maire de Brazzaville a, à cet effet, souhaité l'instauration d'un cadre permanent de dialogue entre la commune et les services étatiques tels que la direction des impôts, la direction générale du Trésor public et les partenaires sociaux, à savoir les syndicats, délégués du personnel, élus locaux.

L'expérience, a-t-il dit, commencera par les pompes funèbres municipales, les grands contribuables et les marchés domaniaux. Christian Roger Okemba a, par ailleurs, rappelé aux élus locaux que les nombreuses et lourdes missions futures qu'ils ont le devoir d'accomplir nécessitent plus de communication avec la tutelle et de cohésion entre les membres du bureau et les conseillers.

« Nous avons toujours en permanence le devoir de relever les défis du développement durable et de la modernisation de notre cité soumise à des problèmes d'érosion, d'assainissement, de santé, de vie chère qui s'ajoutent à d'autres économiques et sociaux aggravées par la crise. Nous sommes appelés à plus de responsabilité et de rectitude », a-t-il signifié.

Cette session a donc quinze affaires inscrites à son ordre du jour. Outre le budget de la commune et le programme d'investissement 2019, le plénum du conseil aura à débattre sur le projet de délibération portant examen et adoption du principe de vulgarisation de l'agriculture urbaine dans le périmètre de Brazzaville, la débaptisation du rond-point dit des 10-maisons dans l'arrondissement 4, Moungali, en rond-point Robert-Stéphane -Tchitchelle.

L'ouverture d'un cimetière municipal dans le district d'Ignié, département du Pool; la construction d'une mini-station de carburant, d'une chapelle, des boutiques et stands pour le compte des pompes funèbres municipales; l'institution d'une carte numérique d'immatriculation et d'identification des chauffeurs de véhicules de transport en commun; la création d'un marché au quartier Itatolo, dans le bloc 9 Ngolali, zone 3, arrondissement 9 Djiri, font également partie des sujets qui seront examinés.

Le Conseil statuera aussi sur le projet de délibération portant transformation de la route du Djoué, dans l'arrondissement 2, Bacongo, en rue piétonne et non commerçante; et sur le projet de délibération fixant les modalités d'exercice, par des particuliers, du service de pré-collecte des ordures ménagères dans la commune de Brazzaville. Deux autres projets de délibération portent respectivement sur la création d'une foire agricole dans le département de Brazzaville et d'une société d'économie mixte de transport urbain par tramway et bateau-bus dans le périmètre urbain. Enfin, les élus locaux se prononceront également sur le projet de délibération modifiant la délibération numéro 020-2015/MID/DB/CB/CDM/BE-PS du 22 mai 2015 et fixant de nouveaux tarifs des régimes de permis d'occuper et de leur droit de transfert.

Notons que cette troisième session du Conseil départemental et municipal de la ville de Brazzaville s'achèvera le 22 février.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.