12 Février 2019

Seychelles: La Banque mondiale fournit aux Seychelles une assistance pour la planification d'un établissement d'enseignement technique et professionnel

La Banque mondiale effectue actuellement sa première mission dans le secteur de l'éducation aux Seychelles afin d'aider le Ministère de l'éducation et du développement des ressources humaines à mettre au point le cadre de fonctionnement de son école technique et professionnelle.

Les spécialistes de l'éducation de l'institution financière internationale doivent donner des conseils à l'école et discuter des défis de l'éducation et du développement des compétences aux Seychelles, 115 îles de l'océan Indien occidental.

L'année dernière, le président Danny Faure a annoncé la création de ce nouvel établissement d'enseignement. L'ouverture de l'école est prévue pour 2020 sur Ile Soleil, une île artificielle située sur la côte est de l'île principale de Mahé.

Xiaoyan Liang, ainsi qu'un autre expert consultant de Singapour, ont eu des entretiens lundi avec des représentants du ministère de l'Education et de l'Emploi, ainsi qu'avec le Seychelles Investment Bureau. La réunion est en préparation pour l'appel d'offres et le processus d'appel d'offres pour la construction et le fonctionnement de l'école.

«Il s'agit de la première mission d'éducation de la Banque mondiale aux Seychelles. On nous a demandé des apports techniques spécifiques pour la conception de la nouvelle école technique et professionnelle», a déclaré M. Liang.

Le spécialiste de l'éducation a ajouté: «Mais pour ce faire, nous devons comprendre votre système d'éducation, ce qui nous permettra de présenter des contributions pertinentes et importantes.»

Quand il a annoncé la création de l'école en février 2018, M. Faure avait déclaré: «Il est nécessaire de mieux préparer nos jeunes dès leur plus jeune âge pour qu'ils acquièrent les connaissances et les compétences nécessaires pour mieux s'intégrer dans le secteur économique."

Le chef de l'Etat a ajouté que l'école accueillera des élèves du troisième cycle du secondaire. «J'aimerais inviter le secteur privé à collaborer à la construction et à la gestion de cette école. Le gouvernement financera l'éducation de tous les enfants qui fréquentent cette école », a déclaré M. Faure.

Jean Alcindor, responsable du projet, a déclaré que «l'école devrait être un partenariat public-privé avec la participation du secteur privé quant à la gestion de l'institution».

M. Alcindor a ajouté que l'institution s'adresserait aux élèves doués sur le plan professionnel des 4 e et 5 e du secondaire et qu'elle permettrait de mieux former les élèves sur les plans technique et en développement des compétences.

"Mais pour le succès de cette institution, nous devons travailler en étroite collaboration avec le secteur privé", a déclaré M. Alcindor, qui a ajouté qu'il fallait 4,4 millions de dollars pour mener à bien le projet.

L'établissement offrira des programmes de deux ans et la première cohorte de 250 étudiants devrait s'inscrire une fois ouverte.

Les étudiants sont censés apprendre la mécanique, la plomberie, l'électricité, la pêche, la maçonnerie et la menuiserie, entre autres domaines d'étude. Cela permettra à ces étudiants d'apprendre dans un lieu spécialisé et leur servira également de préparation avant de rejoindre un établissement d'enseignement postsecondaire.

Après cette école technique, les étudiants pourront directement s'inscrire à l'Institut de technologie des Seychelles et à la Maritime Training Academy.

Seychelles

Air France prendra le relais de Joon pour les vols directs vers les Seychelles

Air France, la compagnie aérienne française, a confirmé qu'elle continuera à desservir les… Plus »

Copyright © 2019 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.