Cameroun: Une digue pour combattre les inondations

La deuxième phase du projet cartographie des villes secondaires lancée vendredi dernier à Douala.

La première phase du projet de cartographie des villes secondaires pour la résilience, la sécurité humaine et la programmation d'urgence, avait permis d'identifier les zones vulnérables aux inondations à Douala (440 au total), de recenser, répertorier et cartographier toutes les infrastructures et autres équipements afin d'avoir une meilleure connaissance du territoire. Elle avait également permis d'identifier les structures pouvant servir de site d'accueil en cas de sinistre dans la ville. La deuxième phase dudit projet est engagée et va se dérouler grâce, cette fois encore, au jumelage entre la ville de Philadelphie aux Etats- Unis et celle de Douala.

Son lancement officiel a eu lieu ce vendredi 8 février 2019, en présence du consul général des Etats-Unis à Douala, Sita Liang Chakrawm, du délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (Cud), Fritz Ntonè Ntonè, et du représentant du directeur de l'Institut universitaire de Technologie (Iut) de Douala - dont la contribution de 32 étudiants à la première phase a été utile pour la collecte des données.

Cette phase va permettre de matérialiser le concept de « ville secondaire ». Et Douala répond aux critères : cartographie insuffisante ; forte concentration démographique ; faible capacité de résilience aux phénomènes extrêmes...

La phase actuelle va consister, selon Oscar Mbella, chef de service de la cartographie et de la photogrammétrie à la Cud, en une collecte spécifique de données, basée sur l'enquête dans les ménages. L'objectif sera de réaliser une cartographie de la population impactée. « Lors de la première phase, on a identifié les zones qui ont connu le phénomène d'inondation », explique M. Mbella. Lesquelles zones se trouvent dans la commune de Douala III.

Il sera donc question, au terme des descentes sur le terrain, de collecter les informations et de les porter à la connaissance de la population afin de la prévenir et, en même temps, dresser une autre cartographie qui va préparer le plan d'urgence.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.