13 Février 2019

Sénégal: Mémorandum des femmes sur la paix en Casamance - Idrissa Seck signe avec "les deux mains et le cœur"

Ziguinchor — Le candidat de la coalition "Idy 2019", Idrissa Seck, a signé mercredi à Ziguinchor (sud) "avec les deux mains et le cœur", le mémorandum de résolution du conflit en Casamance élaboré par la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance (PFPC).

Accompagné de plusieurs membres de sa coalition dont le professeur Amsatou Sow Sidibé, Idrissa Seck s'est engagée à "faire de la question de la paix en Casamance, l'une de ses toutes premières priorités", s'il est porté à la magistrature suprême.

"Je signe avec les deux mains et le cœur ce mémorandum de résolution du conflit qui sévit en Casamance" depuis bientôt 40 ans, a déclaré M. Seck faisant valoir son expérience et son parcours politique.

"J'ai eu l'opportunité au cours de mon parcours politique en tant ministre d'Etat directeur cabinet du président de la République et en tant que Premier ministre d'en savoir sur le dossier. J'en connais sur les rôles et le niveau d'implication des uns et des autres", a-t-il assuré.

Selon le leader de la coalition "Idy2019", la garantie de la paix "est la première fonction que doit jouer un Etat".

"Au tout début de l'histoire de l'humanité, rappelle-t-il, l'émergence du premier Etat sur les abords du fleuve Nil a été dictée par un besoin de paix pour sécuriser les activités humaines (... ), la paix est un besoin central".

"Les femmes souhaitent la fin du conflit fratricide vieux de longues années. Ce conflit a appauvri la région, disloqué des familles, décimé des villages (... )", même si le contexte actuel est marqué par "une absence d'affrontements directs" entre les combattants du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), à l'origine de la rébellion, et l'armée sénégalaise, peut-on lire dans ce mémorandum.

"Mais ce calme est souvent perturbé par des actes regrettables faits de séquestrations, d'agressions, de braquages, de vol de bétail. Nous voulons une formalisation. Nous voulons une formalisation de l'accalmie avec la signature d'accords de cessez-le-feu et des négociations pour une paix définitive", ont ajouté les femmes de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance.

Sénégal

La BCEAO fixe les priorités dans la zone UEMOA

En conclusion et perspectives de son « Rapport annuel sur la situation de l'inclusion financière dans… Plus »

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.