Sénégal: Dégradation de la qualité de l'air à Dakar

Dakar — La qualité de l'air s'avère mauvaise pour la journée de ce mercredi à Dakar et la même situation devrait prévaloir au cours des 24 heures à venir, indique le Centre de gestion de la qualité de l'air (CGQA).

Le CGQA ajoute qu'"une alternance de moyenne et de mauvaise qualité de l'air pourrait être notée jusqu'au 17 février".

Il recommande de "respecter les recommandations sanitaires d'usage", comme le fait d'observer "scrupuleusement tout traitement médical en cours, ou l'adapter sur avis médical", "consulter un médecin en cas d'aggravation ou d'apparition de tout symptôme évocateur (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux)".

Il préconise aussi de "limiter toute activité physique ou sportive intense (notamment compétition) à l'extérieur augmentant de façon importante le volume d'air et de polluants inhalés".

Il demande également de "veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d'autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l'usage de l'encens, de solvants et surtout la fumée de tabac".

"Les personnes souffrant de maladies respiratoires, les jeunes enfants, et les personnes âgées devraient éviter de s'exposer longuement à l'air ambiant pendant la période", conclut le CGQA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.