Cote d'Ivoire: Lobognon libéré - Se tenir prêts, le combat déjà engagé ( MVCI, le parti de Sekongo)

communiqué de presse

Ci-dessous le communiqué du parti Mouvement des valeurs de Côte d'Ivoire (MVCI) , créé par Felicien Sekongo suite à la libération immédiate d'Alain Lobognon.

Ce mercredi 13 février 2019, la Cour d'Appel d'Abidjan faisant suite à une requête de sa défense, a condamné le Vice-Président du MVCI, le député Alain LOBOGNON à six (06) mois de prison avec sursis, et a ordonné sa libération immédiate.

Le MVCI tient à se féliciter de ce que son Vice-Président et Porte-Parole, le Député Alain LOBOGNON regagne son domicile et puisse retrouver les siens.

Le MVCI tient à rappeler que bien que la décision de la Cour d'Appel vienne casser celle rendue par le Tribunal de 1ère Instance le 29 janvier dernier, le Député Alain LOBOGNON reste toujours condamné à une peine de prison, fut-elle avec sursis et remis en liberté.

Sur le fond le MVCI tient à souligner, en prenant la communauté Nationale et Internationale à témoin, que cette condamnation par la Cour d'Appel entérine un grave manquement à la Constitution et aux lois de notre pays.

Le MVCI rappelle en effet, que le Député Alain LOBOGNON, en plus d'être député en exercice, bénéficie également du statut d'ancien membre du Gouvernement, et que à ce double titre il bénéficiait d'une immunité y compris dans l'hypothétique cas d'un flagrant délit, pour lequel la loi le protège sans équivoque.

Le MVCI rappelle aux membres des gouvernements passés, présents et à venir, que par la condamnation d'un ancien membre du Gouvernement, ils ne sont plus protégés par la loi de 2005 qui jusqu'à présent leur donnait une immunité en matière de flagrant délit.

Le MVCI rappelle aux députés en exercice, que par la condamnation d'un député, malgré la demande d'abandon des poursuites du Bureau de l'Assemblée Nationale, compétent hors session à prendre pareille décision, qu'ils ne sont plus protégés par la loi dont ils sont pourtant les garants.

Le MVCI, tient à remercier et à féliciter toutes les forces vives de la nations, l'ex-Président de l'Assemblée Nationale, la communauté Internationale, les organisations de défense des droits de l'homme, les organisations parlementaires internationales pour leur soutien et leur appel continue au respect du Droit et des Lois et à la libération du Vice-Président du MVCI, le Député et ancien Ministre Alain LOBOGNON.

Le MVCI enfin, demande à tous ses militants et sympathisants de se tenir prêts et en ordre de bataille, le combat pour un Etat de Droit étant déjà engagé.

AGIR POUR LE PEUPLE, NOTRE DEVOIR !

Paris, le 13 février 2019

MVCI

Vice-Président et Porte-parole Adjoint

Habib SANOGO

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.