Cameroun: In memoriam - Jean Miché Kankan, 22 ans déjà dans l'au-delà

13 février 1997- 13 février 2019, voici exactement vingt-deux ans que disparaissait à Yaoundé, au Cameroun, le célèbre artiste humoriste, de son vrai nom Dieudonné Afana Abecon, dont les oeuvres continuent de nous égayer, bien des années après.

Né en 1956, le célèbre artiste humoriste camerounais est mort à 41 ans. Il a su imposer son talent sur la scène par ses pièces de théâtre qui amusaient le public, tout en abordant des sujets de la vie courante.

Pour faire passer son message, Jean Miché Kankan usait du langage de l'homme de la rue, souvent en état d'ivresse. Dans ses textes, il interpellait la société sur des problèmes auxquels elle est confrontée depuis la nuit des temps. Des problèmes qui restent plus que jamais d'actualité, en l'occurrence la polygamie, la corruption, le tribalisme, la consommation abusive d'alcool, etc.

En effet, le comédien Jean Miché Kankan, à travers ses œuvres, a égayé les Africains dans leur quotidien, avec ses plus célèbres pièces parmi lesquelles "Les mésaventures de Jean Miché Kankan", "Maladie d'amour", "L'élève international", "La carte d'identité", "La fille du bar". A cela s'ajoutent le talent de l'artiste et son look qui ne passaient pas inaperçus.

Il fut professeur de français au secondaire, le métier qu'il aurait abandonné pour travailler à la Radiodiffusion du Cameroun. Son génie a permis l'émergence de plusieurs artistes humoristes africains. L'incohérence vestimentaire et la barbe envahissante étaient de prime abord les éléments déclencheurs du rire en regardant l'humoriste.

On pourrait retenir du comédien Jean Miché Kankan qu'il était un artiste perfectionniste. Ses œuvres laissées à la postérité constituent, aujourd'hui, des sources dont on peut se servir pour l'éducation et la prise de conscience de nos sociétés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.