Guinée: Musique - L'artiste Djah man sous les verrous pour une chanson indécente

14 Février 2019

Suite à une plainte du Bureau guinéen du droit d'auteur (BGDA), l'artiste Guinéen Djah Man a été arrêté et incarcéré à Conakry par la brigade chargée des œuvres artistiques.

Il est reproché à l'artiste d'avoir fait une chanson orientée vers le sexe. Dans ce Single qui circule sur Youtube, Djah Man aurait dit avoir besoin de sexe.

En attendant son éventuel procès, l'auteur des chansons: "Soukoundaï", "a soumbou a lolo ma","Djongole", médite sur son sort en prison.

Interrogé sur le sujet, Abass Bangoura responsable du BGDA promet Djah Man va servir d'exemple à ceux qui chantent ce genre de musique.

Entreprenariat : des jeunes à l'école du Centre de Commerce International

Une formation de trois jours a été lancée mardi 18 décembre 2018 à Conakry, par le Centre du Commerce International dans le cadre du projet INTEGRA financé par l'Union Européenne (UE). Cette formation consiste à aider les jeunes entrepreneurs du pays. Dans son intervention, Yaya Ouattara conseillé en matière de financement au Centre du Commerce [... ]...

Insécurité : un journaliste s'échappe à une tentative d'assassinat Dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 décembre 2018, un journaliste du site d'informations générales africavision.info s'est échappé de justesse à une tentative d'assassinat par des hommes en tenu cagoulé à Bambeto. Joint au téléphone par notre rédaction, la victime, Mamadou 3 Diallo dit Sarkozy, nous a expliqué sa mésaventure :« c'est dans les environs [... ]...

Guinée : la baisse du prix du carburant divise le pouvoir et la société civile La baisse de francs guinéens (GNF), soit 30 FCFA, sur le prix du litre de carburant à la pompe est entrée en vigueur ce samedi en Guinée, présageant toutefois d'un nouveau bras de fer entre le gouvernement et la société civile qui, jugeant « insignifiante » la diminution, promet dans les prochains jours «des [... ]...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.