14 Février 2019

Sénégal: Un "livre d'art" magnifie l'architecture de la construction en terre à Matam

Dakar — L'ouvrage "Matam, construction en terre, patrimoine intemporel" est un "livre d'art" qui magnifie l'architecture de la construction en terre à Matam, a dit l'un de ses coordinateurs, le journaliste Baba Diop.

A propos de la qualité du livre, présenté mercredi au Musée des civilisations noires, Diop souligne qu'il allie la poésie des textes à celle des bâtiments, de la terre.

Baba Diop a coordonné sa parution avec son confrère Vieux Savané du groupe "Sud communication" et le plasticien designer et photographe Pascal Traoré.

"C'est essentiel quand on veut mettre un ouvrage de spécialiste à la disposition du public ; il faut que ce livre soit agréable, témoigne de la sensibilité des gens qui ont investi ce lieu et qui l'ont bâti", fait valoir le journaliste formateur au Centre d'études des sciences et techniques de l'information (CESTI).

L'ouvrage de 148 pages est constitué de deux parties. L'une aborde des aspects techniques et l'expérience des bâtisseurs en terre avec des architectes, comme Jean Charles Tall et Annie Jouga qui met en forme les travaux effectués lors d'un voyage d'étude à Matam par les étudiants du Collège universitaire d'architecture de Dakar (CUAD).

Les étudiants, à travers des vidéos projetées lors de la présentation, témoignent sur le "confort thermique" et les "avantages en matière acoustique pour les bâtiments en terre".

L'autre partie du livre, souligne Baba Diop, met en exergue "la beauté des textes" des préfaciers, notamment l'écrivain Cheikh Hamidou Kane, le professeur philosophe Abdoulaye Elimane Kane.

Il y a aussi les écrits "sur le bâti terre, sur la beauté de la terre, sur la signification et la symbolique de la terre" effectués par les deux journalistes.

A en croire Baba Diop, "c'est un livre que tout le monde peut lire avec aisance".

Pour le professeur Abdoulaye Elimane Kane, "la terre, particulièrement et les matériaux locaux, recèlent des qualités extraordinaires pour réaliser des bâtiments de la vie moderne".

"Ce n'est pas seulement des bâtiments tournés vers le passé ; la tradition ne doit pas être regardé comme quelque chose de passéiste. Elle peut servir à innover, une manière d'habiter le monde tout à fait moderne", souligne M. Kane, originaire de cette partie de la vallée du fleuve où l'on rencontre ce type d'architecture.

Selon lui, "cette expérience pédagogique doit être encouragée".

Ce livre "Matam, construction en terre, patrimoine intemporel", à l'initiative du Collège universitaire d'architecture de Dakar (CUAD), est publié dans le cadre de la célébration des dix de l'institution, selon son directeur Naby Kane.

Sénégal

Le rêve brisé de Mané

En haranguant le public sénégalais pendant l'échauffement, Sadio Mané avait clairement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.