14 Février 2019

Sénégal: Elevage - Aminata Mbengue Ndiaye dresse le bilan du secteur

Louga — La présidente du comité électoral communal de Benno Bokk Yaakaar à Louga, Aminata Mbengue Ndiaye a dressé jeudi le bilan de l'élevage et rendu hommage aux acteurs qui, selon elle, sont à l'origine des succès enregistrés au niveau du secteur.

"Ce sont des personnes qui sont très fières et qui travaillent beaucoup et qui ont eu des résultats. Ce n'est pas le ministre qui fait les bons résultats dans le secteur de l'élevage, mais les acteurs. Ils sont très dynamiques et ont su appliquer les bonnes pratiques qui leur ont été prodiguées", a dit Mme Ndiaye, par ailleurs ministre de l'Elevage.

S'exprimant lors d'une visite au grand foirail de Louga, elle a soutenu que l'élevage au Sénégal connait un "véritable succès". Contrairement à ce qui se dit, ce n'est pas "un échec total", a-t-elle rectifié.

Selon Aminata Mbengue Ndiaye, "dans le domaine de la sécurité alimentaire du cheptel, un système de fonds de pérennisation au niveau des éleveurs a été mis en place afin de leur permettre d'acheter à moitié prix le sac d'aliment et capitaliser 1 milliard 750 millions de FCFA".

"Il y a deux ans, il était à 3 milliards 250 millions de FCFA et l'année dernière durant la période hivernale difficile, ils ont pu acquérir à travers leur propre compte de pérennisation, près de 20 000 tonnes d'aliments' ', a-t-elle expliqué.

S'agissant de la vaccination du cheptel, elle a rappelé qu'elle est passé de 5% et à 35% aujourd'hui, voire 80% pour certaines pathologies.

"Cette année, nous avons engagé la lutte contre la peste des petits ruminants. C'est une maladie ravageuse qui fait partir près de deux millions de têtes par an", a-t-elle regretté, assurant que la campagne pour son éradication a démarré et va durer cinq ans.

Mme Ndiaye a également rappelé que la culture fourragère est en train d'être développée, cette année. "Nous avons recensé dans toutes les régions des superficies énormes de culture fourragères", a-t-elle signalé, soulignant que des sous-produits du riz et du sucre pour le cheptel seront mis à la disposition des populations.

Revenant sur la production de lait dans le pays, elle a indiqué que la quantité ont augmenté de plusieurs millions de litres, de même que les œufs et la volaille.

"Il y a sept ans le lait était versé à cause d'une surproduction, actuellement, nous organisons une campagne de collecte du lait dans tous les bassins laitiers du Sénégal", a dit Aminata Mbengue Ndiaye par ailleurs secrétaire général adjointe du parti socialiste.

Sénégal

La BCEAO fixe les priorités dans la zone UEMOA

En conclusion et perspectives de son « Rapport annuel sur la situation de l'inclusion financière dans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.