Mauritanie: Visite de l'ex-président français, François Hollande

François Hollande vient d'achever une visite de deux jours en Mauritanie avant de s'envoler pour le Mali puis la Guinée. L'ancien chef d'Etat a rencontré le président Mohamed Ould Abdel Aziz et s'est rendu à Tergit, une zone à fort potentiel touristique, où il s'est notamment entretenu avec des acteurs économiques mauritaniens et français.

Durant sa présidence, François Hollande s'était principalement concentré sur le Mali et ne s'était pas rendu en Mauritanie. Voilà qui est désormais chose faite. Lors d'un entretien avec le président Aziz, ils ont notamment échangé sur la sécurité au Sahel. « Je lui suis reconnaissant de l'action qu'il a menée, avec la France, pour agir contre le terrorisme et assurer la sécurité dans la région. Et la Mauritanie n'a pas fait défaut », a déclaré le président français.

Lors de ce déplacement, à titre privé, l'ancien président français est tout de même venu recueillir certaines doléances : « Les Mauritaniens veulent bien participer à l'action multilatérale, mais à condition que cette force soit équipée, soit soutenue, soit formée. Et à ce moment-là, les Mauritaniens pourraient se déployer là où ils sont attendus. Et il demandait, que plutôt que les millions qui sont dépensés dans le cadre la Minusma (force de l'ONU au Mali), qu'il puisse y avoir une action beaucoup plus forte pour la force G5 Sahel. »

La Mauritanie, ancien paradis touristique a pâti ces dernières années du risque terroriste dans la région. En se rendant à l'oasis de Tergit à l'est du pays, François Hollande s'est voulu rassurant : « Ils (attendent) beaucoup de l'activité touristique. Pour que les hôtels, l'artisanat, les transports puissent être stimulés par la levée de toutes les formes d'interdiction ou mises en garde qui existent aujourd'hui en Mauritanie pour les touristes. »

François Hollande doit partir ce vendredi matin pour Bamako, où une rencontre avec le président malien est également prévue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.