15 Février 2019

Sénégal: Kaffrine - Après un septennat de redressement du pays, Macky promet un mandat pour la jeunesse et les femmes

Au douzième jour de la campagne électorale, la caravane de la coalition présidentielle a sillonné l'axe Kaolack, Gandiaye, Birkilane, Kaffrine, Malem Hodar, Koungheul, Kaolack. Dans le Ndoukoumane, le président sortant, Macky Sall, après avoir fait un bilan reluisant de sa campagne à mi-parcours, et qui le « motive » à poursuivre, a indiqué que ce second mandat est consacré à la jeunesse et aux femmes, à travers différents programmes.

La campagne électorale se poursuit pour le camp de la mouvance présidentielle qui en est à son douzième jour. Hier, jeudi 14 février, c'est à l'axe Kaolack, Gandiaye, Birkilane, Kaffrine, Malem Hodar, Koungheul, Kaolack, de recevoir le convoi du candidat Macky Sall. Partout où la caravane est passée, les populations sont sorties massivement exprimer leur soutien au président sortant pour les nombreuses réalisations faites. Une occasion saisie par le candidat Macky Sall, galvanisé par l'accueil qui lui a été réservé par le Ndoukoumane, pour faire un bilan à mi-parcours de sa campagne.

Le candidat de Bby a remercié les milliers d'hommes et de femmes, de tout âge, qui lui ont réservé « un accueil spontané et chaleureux ». Ce qui traduit, à son avis, l'adhésion des populations à sa politique pour l'émergence. Une adhésion qui le « motive beaucoup plus à poursuivre la lutte contre les inégalités pour que personne ne soit laissé en rade », a-t-il laissé entendre. C'est-à-dire « Un Sénégal pour tous, un Sénégal de tous », explique-t-il. Pour son second mandat, Macky Sall invite tous à tourner le regard vers le « Sénégal de demain, le Sénégal de nos rêves ». Pour ce faire, il s'est tourné vers les jeunes qui portent « l'espoir ».

Le président sortant, à cet effet, a promis de poursuivre les orientations du système éducatif vers « plus d'apprentissage aux métiers » pour faciliter l'employabilité et l'entrepreneuriat jeune. Ainsi, chacun des 45 départements du Sénégal sera doté, selon lui, d'un Centre de formation professionnelle et technique, pour un budget global de 500 milliards, déjà prévu, a-t-il assuré. A cela s'ajoute, à son avis, la formation école-entreprise déjà en œuvre avec le privé, ou encore la Der. Il n'a pas oublié la jeunesse des ingénieurs qu'il a promis de soutenir pour booster l'économie numérique. Bref, Macky Sall promet, après un premier mandat de « rattrapage », pour avoir trouvé un pays en « lambeaux », un second mandat « pour la jeunesse et les femmes ».

A noter, par ailleurs, que Macky Sall a promis à Kaffrine la modernisation du centre de ville de la capitale régionale, avec le campus universitaire, l'Eno et le centre de formation professionnelle. Un stade régional et un lycée moderne, un complexe frigorifique, le renforcement de l'enveloppe de la Der, etc, sont aussi prévus, au courant du second mandat.

Brèves de campagne

Les quatre initiatives de Macky Sall pour un Sénégal moderne

Comme perspectives pour un « Sénégal moderne et soucieux de la protection de son environnement et d'un cadre de vie convivial et décent », Macky Sall envisage de mettre en œuvre quatre initiatives. Il s'agit tout d'abord d'un corps de 50.000 jeunes pour le reboisement, la protection des forêts et de la biodiversité. Il est prévu un programme « Villes créatives » qui soutiendra les industries culturelles et les cultures urbaines. Comme troisième initiative, le candidat de la mouvance présidentielle s'engage à mettre en œuvre un programme « Zéro bidonvilles », avec un objectif de 100.000 logements pour les cinq prochaines années. Cela, dans le but de permettre à chaque famille d'avoir un logement décent à un coût abordable, explique-t-il. Enfin, il prévoit un programme « Zéro déchets », d'ici 2020, pour un Sénégal plus propre.

Macky Sall présente ses condoléances à Ousmane Sonko

Hier, dans le Bambouk, plus précisément à Keungheul, le président sortant, Macky Sall s'est prononcé sur l'accident du véhicule transportant des militants du candidat "Sonko président", avant-hier, à Bignona. Il a ainsi présenté ses condoléances à son adversaire politique, candidat à sa succession à la magistrature suprême, Ousmane Sonko, mais aussi à la famille de la victime, décédée suite à l'accident. Il n'a pas manqué d'appeler les conducteurs à plus de vigilance sur les routes, surtout en cette période.

Macky reconnait la puissance de l'opposition dans les réseaux sociaux

Le candidat Macky Sall prend très au sérieux les réseaux sociaux. En tout cas, cela semble être le cas, d'autant plus qu'hier, il a fait savoir à ses responsables politiques de la mouvance présidentielle à Keungheul, que la bataille qui vaille est celle qui se fait dans les réseaux sociaux. Il estime ainsi que l'opposition se trouve dans les réseaux sociaux et y est fort. Mais, dans le département de Koungheul, il dit être convaincu de sa victoire car « il n'y a pas d'opposition à Koungheul ».

Sénégal

Eventuel retour de Khalifa Sall et cie au parti socialiste

Les «rebelles» du Parti socialiste (Ps), à savoir Khalifa Sall et sa bande avaient été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.