15 Février 2019

Cameroun: « Un hommage aux défunts du judo camerounais »

interview

Alain Christian Kingue Dihang, président de la Fédération camerounaise de judo, sur les enjeux de la nouvelle saison.

Qu'est ce qui est prévu pour le lancement de la nouvelle saison ce weekend à Edéa ?

Pour le lancement de la nouvelle saison à Edéa, il est prévu une compétition individuelle en juniors et seniors dames et messieurs dans 14 catégories de poids (sept en dames et sept en messieurs). La compétition se déroulera les 16 et 17 février au gymnase du lycée classique, avec la présence d'une vingtaine de clubs et près de 180 athlètes, venant de sept régions.

Quels seront les grandes articulations de cette saison ?

Nous allons rendre un hommage à tous les défunts du judo camerounais et procéder à la remise, à titre honorifique, des ceintures noires de la 2e à la 6e « Dan » à des judokas ayants rendus des services remarquables à la fédération. Il y aura aussi une séance de renforcement des capacités pour les arbitres et commissaires sportifs afin de les imprégner des nouvelles règles d'arbitrages décidées par la Fédération internationale de judo au mois de janvier 2019 en Autriche.

Qu'est-ce qui est prévu pour s'assurer que le Cameroun aura des représentants au prochains Jeux Olympiques ?

Pour la qualification de nos judokas aux JO de Tokyo 2020, il est prévu une série de stages tant au Cameroun qu'au Japon en 2019. Nous avons également placé depuis le 5 février 2019, avec l'appui du CNOSC et de la Solidarité olympique, quatre de nos athlètes féminines dans des centres de préparation de haut niveau en France. Cette opportunité nous permet d'être en activité sur toutes les compétitions qualificatives programmées en Europe. Nous allons également accentuer la participation aux compétitions du circuit mondial qualificatif pour les JO. Il s'agit du Grand prix de Marrakech au mois de mars, des championnats d'Afrique seniors en avril en République Sud-africaine, des Championnats du monde seniors à Tokyo en août, des African Open de Yaoundé et de Dakar au mois de novembre. Il est question de se classer parmi les 18 premières dames et 18 premiers messieurs du classement mondial pour être qualifié pour les JO de Tokyo 2020.

Cameroun

Un ancien ministre délégué à la justice enlevé en zone anglophone

Un ancien ministre a été enlevé dans la nuit de mardi à mercredi à Bamenda, dans la… Plus »

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.