15 Février 2019

Cote d'Ivoire: Des taxes sur la location des bas-fonds et les brouettes annoncées à Agboville

Après sa réélection à la tête de la commune d'Agboville le 13 octobre dernier, Albert N'cho Acho, maire de la ville, a fait une annonce lors de la 1ère session du conseil municipal, le jeudi 14 février 2019.

« Au cours de cette mandature, on va rechercher des financements et en même temps accroître nos recettes (... ) Quand on regarde le budget, il y a des poches de résistance... Il y a deux taxes qui vont s'ajouter aux autres taxes. Il s'agit des taxes sur la location des bas-fonds et sur les charrettes et brouettes. », a fait savoir le premier magistrat de la commune.

Il a ajouté que la commune qui est alimentée par un budget sur fonds propres provenant des taxes, a l'obligation de collecter des ressources sur tous les marchés pour réaliser les projets en vue de la satisfaction des besoins de la population. Il a justifié la création de ces deux taxes qui doivent permettre d'atteindre 1 milliard Fcfa de budget annuel en plus des démarches de recherche de partenariat et de jumelage qu'il dit avoir déjà entreprises pour le développement de la commune.

« Les budgets que nous avons eus auparavant ont été en deçà de nos objectifs. Il faut aller puiser d'autres recettes (... ) Ce mandat va nous permettre d'atteindre nos objectifs à travers la confiance de la population qui doit être sensibilisée à la culture de la taxe », a réitéré Albert N'cho Acho.

Cote d'Ivoire

Orpaillage clandestin - Le procureur général annonce des mesures répressives

Le procureur général a révélé que des réflexions sont en cours, au plan… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.