15 Février 2019

Algérie: CACI-France - Une stratégie plus offensive pour consolider le partenariat algéro-français

Paris — La Chambre algérienne de commerce et d'industrie de France (CACI-France) s'est réuni vendredi à Paris pour examiner les moyens d'affuter sa stratégie afin d'être plus offensive dans la consolidation du partenariat algéro-français par l'accompagnement de nouveaux projets.

C'est au cours d'un conseil stratégique, recommandé par la dernière assemblée générale ordinaire (AGO)qui s'est tenue le 21 décembre dernier, que les membres présents ce vendredi à l'ambassade d'Algérie en France ont examiné et débattu les modalités, en matière d'objectifs et d'organisation, pour que la chambre soit "plus active" dans le contexte de la nouvelle orientation économique du pays.

A l'ouverture des travaux, l'ambassadeur d'Algérie en France, Abdelkader Mesdoua, a insisté auprès des membres présents sur une réflexion que doit mener en interne la CACI-France en matière de gouvernance pour une présence "plus active" dans la consolidation des passerelles entre la France et l'Algérie. Il a également saisi cette opportunité pour appeler les membres de la chambre à assumer leur rôle dans la mobilisation des membres de la communauté algérienne, notamment dans le cadre de la prochaine élection présidentielle.

Pour sa part, le président de la CACI France, Kaci Aït Yalla, a appelé les membres à travailler dans un climat de "confiance" dans la concrétisation des objectifs de la chambre.

Dans un discours lu à l'ouverture, Fouad Benguedda, responsable de la commission "made in Algeria", a souligné l'importance d'approfondir la réflexion sur les voies et moyens les "plus appropriés" d'implication de la communauté d'affaires installée en France dans l'effort de développement économique engagé en Algérie et de consolidation des actions de promotion des investissements et du partenariat.

"Il convient de préciser que la rencontre d'aujourd'hui arrive, à point nommé, pour nous permettre de redéfinir l'orientation de nos activités et de nos priorités stratégiques, de structurer notre organisation opérationnelle, de fédérer nos acteurs au niveau des régions et d'arrêter les principaux axes de travail sur lesquels doivent reposer les actions à mener dans le futur et notamment celles inscrites dans le programme de l'année 2019", soulignant que l'objectif étant "d'insuffler une dynamique plus offensive à la CACI-France, d'atteindre une plus grande efficacité et d'impulser un nouvel élan aux relations algéro-françaises".

Les débats, emprunts de franchise, se sont globalement axés sur les actions à mener dans le futur immédiat tout en se dotant de moyens organisationnels adéquats dans l'accompagnement de nouveaux projets en direction de l'Algérie entrainant plus d'IDE.

Mais le point focal de ce débat aura été la réorganisation de la gouvernance qui déterminera un agenda clair de la chambre dans les prochaines actions.

A l'issue des travaux, les membres ont décidé d'étoffer le conseil stratégique pour lequel 37 personnes se sont engagées. Le conseil d'administration de la CACI-France doit avaliser, au cours d'une réunion, ces nouvelles adhésions et devra décider de la date de la réunion du conseil pour revoir l'organigramme et adopter un plan d'action.

Il y a lieu de signaler qu'au début des travaux, une minute de silence a été observée à la mémoire de Mourad Medelci, à l'origine de la création de la CACI-France.

Algérie

Crise sociopolitique - Quelle alternative ?

Pour la quatrième semaine consécutive, des centaines de milliers d'Algériens, pour la plupart… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.