Cote d'Ivoire: Pascal Kokora - « Je mets fin à mon initiative de contribution volontaire en faveur du président Gbagbo »

document

Des posts circulent sur les réseaux sociaux (Michel Gal et Jean-Claude Djéréké) pour alimenter le débat au sein de notre diaspora ivoirienne. Pour mettre fin à la polémique propre à nous détourner du sens de notre combat actuel, j'ai pris la décision de mettre fin à mon initiative qui consistait à constituer un groupe de compatriotes (100 à 200 personnes), désireux de contribuer volontairement à la mise en place d'un cadre de travail propice, une bureautique, aux fins de permettre, sur les 12 prochains mois de l'année 2019, au Président Gbagbo de diriger le FPI, à partir de ce QG, dans son nouveau pays d'accueil.

Je voudrais exprimer toute ma gratitude aux compatriotes qui ont spontanément accueilli cette idée et se sont faits fort d'en être les relais discrets et efficaces au sein de la diaspora ivoirienne. Vous ne méritez pas d'être traités de « brouteurs politiques », une manière de disqualifier votre volonté ferme de tout mettre en œuvre pour contribuer à la prise en main du destin de notre pays d'origine quelle que soit notre statut actuel dans nos différents pays d'accueil en occident.

Je vous exhorte, quelle que soit votre philosophie idéologique et votre chapelle de politique partisane, à vous souvenir d'une disposition inscrite dans les statuts du FPI (art, 4) qui stipule :

« Le Front populaire ivoirien rassemble en une union volontaire les femmes et les hommes épris de justice et d'égalité, engagés contre toute forme de domination sur la Côte d'Ivoire et en Côte d'Ivoire. »

Le combat pour la souveraineté de notre pays d'origine doit se poursuivre sur d'autres fronts. C'est pour cette raison que je vous donne un prochain rendez-vous en vue d'engager ensemble d'autres actions.

Pascal Kokora

Ancien membre du corps professoral de l'Université de Georgetown à Washington, DC

Professeur émérite de ladite institution universitaire depuis le 1er janvier 2013

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.