Afrique: Intégration régionale - Afreximbank investira 85 milliards de dollars dans le commerce intra-africain

La Banque africaine d'import-export, Afreximbank, prévoit d'investir 85 milliards de dollars d'ici fin 2021 dans le commerce intra-africain. Cet important financement est destiné à soutenir la mise en place de diverses initiatives visant à accélérer le processus d'intégration du Continent.

L'intégration régionale est un important défi pour les pays africains ainsi que les partenaires du développement du Continent, dont la Banque africaine d'import-export, Afreximbank.

Cette dernière vient d'annoncer qu'elle investira d'ici fin 2021 une enveloppe de 85 milliards de dollars (environ 46 750 milliards de Fcfa) dans le commerce intra-africain.

D'après l'institution, les fonds devront servir à financer, avec l'appui de l'Union africaine (UA), la mise en œuvre de plusieurs initiatives visant à accélérer le processus d'intégration en Afrique.

Au rang de ces initiatives, on citera la plateforme de paiement et de règlement pour faciliter les échanges commerciaux. Selon le président directeur général d'Afreximbank, Benedict Oramah, celle-ci pourrait être opérationnelle dans sa phase pilote en mai prochain.

«Nous sommes déjà en train de lancer la plateforme panafricaine de paiement et de règlement qui permettra les paiements intra-africains en monnaies locales. Nous espérons que le programme pilote entrera en vigueur en mai 2019», a expliqué Oramah.

Afreximbank travaille également sur le lancement d'un portail numérique d'information sur les initiatives commerciales. Celui-ci devrait relayer des informations sur les opportunités d'affaires dans les différentes communautés économiques.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.