Sénégal: Bambey - 1948 ingénieurs formés à l'ISFAR depuis sa création (directeur)

Bambey — L'Institut supérieur de formation agricole et rurale (ISFAR) a, depuis sa création en 1960, formé 1948 ingénieurs des travaux de 21 nationalités différentes, a révélé son directeur El Hadji Faye.

"L'ISFAR a formé 1948 ingénieurs des travaux de 21 nationalités différentes. D'une situation très reluisante naguère, l'ISFAR est passé à une situation de délabrement de son bloc pédagogique, administratif, du CAP mais aussi des dortoirs et du restaurant", a-t-il regretté.

M. Faye s'exprimait ainsi au cours de la cérémonie officielle des Journées agronomiques et culturelles (JAC) de l'institut.

Malgré la vétusté et la faible capacité d'accueil de ses infrastructures pédagogiques et sociales "l'ISFAR s'est résolument engagé dans la voie de la massification", a-t-il relevé, indiquant que l'effectif des étudiants de l'Institut connait une hausse depuis cinq ans.

"Le recrutement d'étudiants en première année d'ingénieur de travaux a doublé en trois années en passant de 45 étudiants en 2013 à 93 étudiants en 2015", a expliqué le directeur.

Il ajoute : "De 2012 à 2015, les effectifs annuels sont passés de 138 à 291 étudiants, puis à 355 étudiants en 2017-18 compte non tenu de la promotion sortante".

L'Institut supérieur de formation agricole et rurale a été transféré en 1965 à Bambey (région de Diourbel). Il a été créé en 1960 à Dakar sous l'appellation d'Ecole nationale des cadres ruraux (ENCR).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.