Burkina Faso: Cinq morts dans l'attaque d'un poste de douane

Au Burkina Faso, un poste de douane situé entre les villes de Bittou et Cinkanse, région du centre-est a subi une attaque dans la soirée du vendredi 15 février 2019. Le bilan est de quatre douaniers et un prêtre espagnol tués et des véhicules incendiés.

C'est le poste de contrôle de douane de Nouhao situé à 10 km de Bittou qui a été attaqué. Les douaniers étaient en mission sur l'axe routier Bittou/Cinkansé lorsqu'un groupe d'hommes armés a ouvert le feu sur eux.

Des témoins affirment avoir aperçu quatre corps, vêtus de l'uniforme des douanes burkinabè, criblés de balles. Des véhicules ont été incendiés. Le poste de douane de Bittou a également essuyé des tirs des mêmes hommes armés selon nos sources.

Une source officielle, sous couvert de l'anonymat, parle également de la mort d'un homme de race blanche.

Sans autres précisions. Selon certaines sources, il s'agit d'un prêtre expatrié de nationalité espagnole abattu par les mêmes hommes armés.

Le prêtre et son chauffeur avaient quitté la ville de Cinkansé pour Bittou lorsqu'ils ont rencontré sur leur chemin le groupe d'hommes armés.

C'est la première fois que la région du centre-est est visée par une attaque terroriste selon une source sécuritaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.