Nigeria: L'élection présidentielle reportée d'une semaine

Urne

Abuja — Le Nigeria a repoussé d'une semaine les élections générales (présidentielle et législatives) prévues ce samedi, a annoncé vendredi soir le président de la Commission nationale électorale indépendante.

"Pour pouvoir garantir la tenue d'élections libres, justes et crédibles, organiser le scrutin comme il était convenu n'est plus possible", a déclaré à la presse le président de cette Commission, Mahmood Yakubu, à l'issue d'une réunion en urgence dans la nuit.

La présidentielle et les législatives se dérouleront le samedi suivant, 23 février.

Les élections des gouverneurs, prévues le 2 mars, sont quant à elles reportées au 9 mars, "dans le but de garantir la bonne qualité de nos élections", a expliqué M. Yakubu.

Lire aussi: Le MAE nigérian salue le rôle de l'Algérie dans l'instauration de la paix en Afrique

La Commission électorale (INEC) s'est réunie en urgence vendredi dans la soirée.

Près de 84 millions d'électeurs étaient attendus dans les quelques 120.000 bureaux de vote qui devaient ouvrir dès 8H00, heure locale (7H00 GMT) à travers tout le pays.

Ils devaient élire un nouveau chef d'Etat, ainsi que les 360 sièges de la Chambre des représentants et les 109 du Sénat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.