15 Février 2019

Cote d'Ivoire: Bondoukou - Des chefs traditionnels et leaders communautaires sensibilisés aux dangers du mariage précoce

«Plaidoyer et mobilisation des acteurs communautaires en vue de la lutte contre les mariages forcé et précoce des enfants dans la localité de Bondoukou». Cette thématique a servi de prétexte pour sensibiliser 25 chefs traditionnels venus de Sorobango et Soko ainsi que plusieurs leaders communautaires aux dangers des mariages forcé et précoce des enfants.

C'était le 15 février, à la préfecture de Bondoukou. Une initiative de la délégation régionale du Réseau ivoirien pour la défense des droits de l'enfant et de la femme (Riddef) dirigée par Séka Yvette.

Les participants ont été instruits sur plusieurs aspects de ce fléau. Entre autres, le cadre juridique et international de protection de la petite fille et de lutte contre le mariage précoce, les manifestations et les conséquences de cette pratique, la prise en charge sociale et psychologique des enfants victimes de mariages forcé et précoce.

Cette rencontre s'est soldée par la signature d'une charte «Zéro mariage forcé et précoce des enfants » à Bondoukou.

Représentant le préfet de Bondoukou à cet atelier, Mme Ouattara Koua Ebbi, sous-préfet d'Appimandoum, a salué cette action du Riddef. Elle a exhorté les chefs traditionnels à s'engager activement dans la lutte contre les mariages forcé et précoce dans la région du Gontougo.

Cote d'Ivoire

Mondial de basket-ball 2019 - Le compte à rebours a commencé

Depuis le tirage au sort, samedi, à Shenzhen, les Ivoiriens savent le menu de la Coupe du monde qui aura lieu du… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.