Ile Maurice: Kushal Lobine - «Nous pensons qu'il faut privatiser Air Mauritius»

16 Février 2019

Air Mauritius, la situation à Rodrigues, l'éducation, la croissance économique, le silence de Paul Bérenger sur le dossier Agaléga, autant de sujets traités ce samedi par le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) lors du rendez-vous hebdomadaire avec la presse, à Astor Court à Port-Louis.

Kushal Lobine, qui a présidé la conférence, est revenu sur la situation qui prévaut à Air Mauritius. «C'est l'incompétence au plus sommet. Nous pensons qu'il faut privatiser Air Mauritius.

La situation ne va pas changer. Il faut aussi libérer l'espace aérien pour laisser la place à l'arrivée d'autres avions», soutient-il.

Le porte-parole des bleus commente aussi le silence du leader des mauves, Paul Bérenger, au sujet d'Agaléga.

«On voit que cette île va être utilisée comme une base militaire. Il y a déjà des porte-avions indiens qui s'approchent de l'île. Mais Paul Bérenger et le MMM n'en font aucune mention.»

Par ailleurs, en prenant pour exemple le problème dont fait face Palmar Limitée, il dit regretter que le ministre Ashik Gungah «ne se sent pas concerné par l'industrie du textile.

Il n'y a aucun plan, aucune mesure pour venir en aide à cette industrie», affirme-t-il. Il appréhende le licenciement de plusieurs autres employés de ce secteur.

Il se dit également inquiet au sujet de la croissance économique. «La situation est inquiétante au niveau de la dette publique. Nous avons atteint la barre 64.5% en fonction de notre dette publique.

Et légalement cela n'aurait pas dû atteindre la barre des 60%.» Il a aussi déploré le silence radio du ministre Mahen Seeruthun au sujet de ce qui se passe dans l'industrie cannière.

«Le ministre ne fait rien. Nous attendons toujours les conclusions sur l'enquête sur le Sugar Industry Fund Board», poursuit Kushal Lobine.

De son côté, Patrice Armance a évoqué la situation à Rodrigues. Il espère que le gouvernement va venir en aide aux pêcheurs qui ont beaucoup perdu après le passage de Gelena.

Et Malini Sewocksingh a abordé le thème de l'éducation. La violence dans les écoles et la bourse contestée des filles du QEC ont aussi été abordées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.