16 Février 2019

Maroc: SIEL 2019 - Hommage posthume à Abdelkébir Khatibi, figure avant-gardiste de la littérature maghrébine d'expression française

Un hommage posthume a été rendu, jeudi à Casablanca, à feu Abdelkébir Khatibi, figure emblématique et avant-gardiste de la littérature maghrébine d'expression française, et ce dans le cadre des activités de la 25è édition du Salon international de l'édition et du livre (SIEL-2019). Abdelkébir Khatibi a fréquenté avec un égal bonheur la création littéraire et la pensée et s'est forgé un statut singulier dans le paysage culturel national et international.

Ses recherches témoignent de sa grande curiosité intellectuelle: discours sur la société marocaine, le Maghreb et l'imaginaire arabe, notamment. Rien n'échappait à son regard aiguisé et à son talent visionnaire.

Toutefois, méfiant à l'égard des doctrines philosophiques et envers les acquis présumés des sciences humaines, il en a renouvelé le discours et les problématiques. Khatibi est l'un des rares intellectuels arabes ayant ouvert le dialogue avec l'Occident. Il s'agit d'un intellectuel engagé qui nous interpelle toujours par la modernité de son écriture et le caractère avant-gardiste des questions politiques, sociologiques et littéraires abordées par ses écrits, a souligné Abdelghani Fenane, professeur à la Faculté des lettres de Marrakech. Feu Khatibi est l'auteur d'œuvres complexes qui ont touché à la philosophie, la littérature, l'art la sociologie et à l'anthropologie. a-t-il relevé, notant que cet intellectuel originaire d'El Jadida, accordait une grande importance à la question de la femme.

Cet hommage, qui coïncide avec le 10ème anniversaire de la mort de Abdelkabir Khatibi, une grande figure de la littérature et de la pensée marocaine et internationale, est une tentative de rendre visible son travail extraordinaire et une occasion de rappeler l'existence de cet auteur, son importance, sa valeur littéraire et sa singularité, a indiqué, pour sa part, Hassan Wahdi, professeur à la Faculté des lettres à Agadir. Feu Khatibi "mérite notre considération dans la mesure où aujourd'hui se pose une question cruciale, à savoir comment transmettre sa pensée aux générations futures et le rapprocher davantage des lecteurs", a-t-il ajouté. Romancier et sociologue marocain, Abdelkébir Khatibi est né en 1938 à El Jadida et est décédé en 2009 à Rabat. Il a étudié la sociologie à la Sorbonne et soutenu en 1969 la première thèse sur le roman maghrébin. Découvert par Maurice Nadeau, il fait paraître en 1971, son premier roman, "La Mémoire tatouée".

Il a continué son œuvre en publiant des récits et des romans, de la poésie, du théâtre, de nombreux essais sur les sociétés arabes et l'art islamique. Ses œuvres sont traduites en plusieurs langues et font l'objet de thèses universitaires, d'ouvrages et d'articles publiés dans des revues spécialisées et dans les actes de rencontres scientifiques nationales et internationales.

Couronné par de multiples récompenses dont le Grand Prix de l'Académie française (1994), le Grand Prix du Maroc (1998), le Prix de l'Afrique méditerranéenne/Maghreb (2003), et le Grand Prix de poésie de la SGDL (Société des Gens de Lettres) (2008) attribué pour la première fois à un auteur arabe.

Maroc

L'Algérie serre davantage l'étau autour des camps

Les autorités algériennes ont renforcé un peu plus le blocus imposé aux camps de Tindouf en… Plus »

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.