Maroc: Appel à des mesures concrètes pour répondre aux problématiques des petites entreprises

Les participants à un panel sur le développement des très petites entreprises (TPE) organisé, récemment à Casablanca, ont appelé au renforcement des mécanismes de facilitation d'accès au financement, de formation en entrepreneuriat, d'accompagnement et d'appui en vue de répondre aux problématiques des TPE.

Les TPE, en tant que véritable moteur de l'économie, requièrent une mobilisation de tous les acteurs pour converger vers un ensemble de mesures concrètes à même de renforcer le développement de ce tissu, à travers, entre autres, la formation en entrepreneuriat et la facilitation de l'accès au financement, ont-ils souligné lors de ce panel organisé dans le cadre du "Forum TPE" initié par le groupe AttijariWafa Bank.

Ils ont aussi soulevé des problèmes auxquels ces structures font face, notamment ceux ayant trait aux délais de paiement, aux démarches administratives et à l'adaptation de la fiscalité ainsi qu'à l'accès aux appels d'offres publics et privés, rapporte la MAP.

Les acteurs concernés doivent, en outre, s'engager à accompagner le développement des TPE, qui constituent plus de 90% du tissu économique marocain, et ce, afin d'atteindre les objectifs escomptés, ont-ils relevé.

Ils ont, de même, mis la lumière sur les meilleures pratiques en termes de programmes et mécanismes de soutien aux TPE dans les volets de la formation, l'encadrement, le financement et l'accès aux réseaux d'affaires, soulignant la nécessité de l'engagement de toute partie prenante en vue de soutenir le développement de ces structures.

Initié sous le thème "Quelles mesures concrètes pour renforcer et structurer le tissu des TPE au Maroc", cet événement d'envergure nationale a réuni plus de 600 acteurs de l'écosystème, tous animés par la volonté d'agir pour aider les très petites entreprises, les auto-entrepreneurs, les start-up et les porteurs de projets à relever les défis rencontrés en vue d'un meilleur avenir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.