16 Février 2019

Sénégal: Tambacounda - Ousmane Sonko invite la jeunesse à croire en elle pour changer le visage de la région

Tambacounda — Le candidat de la coalition " Sonko Président", Ousmane Sonko, a invité la jeunesse de Tambacounda (Est) à croire en ses capacités physiques et intellectuelles pour changer le visage de la région.

"Le message que je veux lancer aux jeunes de cette région est qu'il faut croire en vous parce que vous avez le potentiel pour faire votre destin. Vous en avez les capacités physiques et intellectuelles pour changer votre région", a-t-il lors d'un meeting tenu dans la nuit du vendredi à samedi.

"Nous comprenons vos frustrations mais dites-vous bien que vous pouvez trouver une solution à vos maux", a fait savoir le candidat Sonko. Il a par ailleurs invité la jeunesse à mener avec lui ce combat.

"Il est temps que nous changions les choses. En 59 ans, depuis l'accession à l'indépendance, nous sommes encore parmi les pays les plus pauvres du monde et la zone sud et sud-est occupe la première place", a dit Ousmane Sonko.

"Il suffit de venir dans cette localité pour comprendre ce que vous ressentez. Ces problèmes, vous le partagez avec les régions de Ziguinchor, de Sédhiou, de Kédougou, entres autres. Vous souffrez de délaissement", a-t-il soutenu.

Selon le candidat de la coalition "Sonko Président", la région de Tambacounda souffre d'un manque d'eau potable, d'infrastructures, d'accès à la santé et d'emplois pour les jeunes.

"Il faut réparer les injustices. Tous les sénégalais se valent. Nous avons les mêmes droits et obligations. Il faut faire en sorte qu'il y ait une équité dans le traitement des sénégalais et leurs terroirs en cassant les injustices", a-t-il plaidé.

Sénégal

La BCEAO fixe les priorités dans la zone UEMOA

En conclusion et perspectives de son « Rapport annuel sur la situation de l'inclusion financière dans… Plus »

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.