Cameroun: Crise anglophone, un capitaine du Bir abattu

17 Février 2019

Le capitaine DJONWE WAYANG, un fils de Guidiguis dans le Mayo-kani Région de l'Extrême-nord âgé de 34 ans est tombé au front ce dimanche 17 février dans la Région du Sud-Ouest.

Ce capitaine qui entre à l'École militaire inter arme (EMIA, Yaoundé) en 2010 et sort en 2013 a reçu une balle à la tête dans une embuscade tendue par les indépendantistes anglophone.

Il y a de cela 2 semaines, il était auprès de sa femme, il lui a été recommandé de rentrer au front alors qu'il était en pleine convalescence puisqu'ayant reçu des plombs. À la fin de ce mois, il devait rejoindre son nouveau poste d'affection à Limbe.

"J'ai le regret de vous annoncer le décès de mon frère, ami et promotionnaire de stage le capitaine DJONWE WAYANG en mission commandée du bataillon d'intervention rapide du Cameroun", s'est indigné le porte -parole de l'armée camerounaise, le colonel Didier Badjeck.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.