Tunisie: Les frais seront fixés à la mi-mars

17 Février 2019

L'année dernière, les frais de pèlerinage ont atteint les 11 mille 710 dinars.

Dans une conférence de presse, au Palais du gouvernement à La Kasbah, Adhoum a indiqué que les listes définitives des candidats au pèlerinage seront publiées à partir du 18 mars prochain.

Il a, par ailleurs, relevé que la location des lieux de résidence des pèlerins tunisiens à Médine et à La Mecque a déjà été finalisée.

Le parachèvement des formalités relatives aux autres prestations (transport, services...) est en cours, a-t-il ajouté.

Le ministre a indiqué que le nombre total des membres du bureau d'affaires des pèlerins avoisinera les 500, réaffirmant l'engagement des parties intervenantes à faire réussir cette saison de pèlerinage et éviter ainsi les insuffisances qui ont été enregistrées l'année dernière.

Rappelons que l'inscription au pèlerinage au titre de l'année 2019 (1440 de l'Hégire) a débuté le 20 novembre 2018 et s'est poursuivie jusqu'au 23 décembre de l'année dernière. Quelque 236 mille dossiers de candidature ont été déposés.

Le ministre a, en outre, relevé que les premières listes des pèlerins appelés à effectuer la visite médicale ont été rendues publiques le 11 février.

Il a ajouté que les séances de sensibilisation au profit des pèlerins se dérouleront du 25 mars au 21 juillet 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.