Algérie: Manifestations contre un cinquième mandat de Bouteflika

Bouteflika

En Algérie, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), le mouvement de Mohcine Belabbas, a réagi ce 17 février aux différentes manifestations contre le cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika.

Car face aux manifestants, les partisans du président tiennent un discours de plus en plus virulent. Le parti d'opposition craint que les autorités fassent le choix de l'interdiction des rassemblements.

Ces derniers jours, en Algérie, plusieurs manifestations ont eu lieu contre le cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika.

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), un parti d'opposition, s'est dit inquiet de la possible répression contre les manifestants. Dans un communiqué publié ce 17 février, il dénonce l'utilisation de la rhétorique des « ennemis de l'intérieur ».

La manifestation la plus importante a eu lieu ce 16 février, à Kherrata, à 300 kilomètres de la capitale. Plusieurs centaines de personnes ont défilé, drapeaux noirs à la main, avec un slogan principal : « Non au cinquième mandat de la honte ».

« Ennemis de l'Algérie »

Depuis l'annonce de la candidature du président, il y a une semaine, d'autres rassemblements, plus petits, ont eu lieu dans différentes villes du pays. Des militants étaient présents, mais aussi des employés d'une base d'hydrocarbures, des étudiants et des supporters d'équipes de foot.

Les autorités répliquent en dénonçant, les « ennemis de l'Algérie » qui parient sur l'échec de l'élection.

Deux appels à manifester contre le cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika ont été lancés pour les journées du vendredi 22 et du dimanche 24 février. L'opposition, elle, doit se prononcer sur la possibilité d'un candidat unique, ce mercredi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.