Cote d'Ivoire: Le député de Sassandra apporte son soutien à l'Ujocci

18 Février 2019

Dans ses tournées de présentation des objectifs de l'union des journalistes culturels de Côte d'Ivoire, Philip Kla et son staff ont récemment échangé avec un élu de la région du Gbôklè.

Présentation des objectifs de l'union des journalistes culturels en vue de redorer le blason de ce groupement professionnel. Temps d'échanges francs entre convives. Plusieurs contrats de partenariats en vue.

C'est en tout cas autour d'un déjeuner fraternel que Mamadou Kébé, député de Sassandra a voulu partager sa vision du monde associatif avec les membres de l'union des journalistes culturelles (Ujocci).

En homme marquée par le respect de la parole donnée il répondait ainsi à un engagement pris de recevoir l'heureux candidat qui sortirait vainqueur des élections pour le renouvellement des instances de l'Ujocci.

Chose promise, chose due ! A cette rencontre organisée dans ses locaux de fonction sis à la Riviera Palmeraie, a donné une idée de ses convictions : « Quand on décide de prendre la tête d'une association, c'est pour servir une cause commune.

Vu l'engagement du président de l'Ujocci et son programme d'action déroulé, je suis sûr que vous irez loin ».

Parlant de l'imposant immeuble qu'il a bâti et qui abrite l'ensemble de ses bureaux ainsi qu'un département de start-up, le jeune député de la lignée de la grande famille Yacouba Sylla basée à Sassandra, précisément à Kokolopozo ne tarit pas d'éloges lorsqu'il parle du journaliste qui dirige avec brio son espace commercial : « Vous détenez les clés de cette maison vu que c'est l'un de vos confères Franck Ettien qui en est le véritable propriétaire », explique-t-il avant de poursuivre ses échanges sous la forme de conseils prodigués : « Sachez que toutes les difficultés que vit votre profession ne sont pas insurmontables.

Pour cela, il faut se mettre ensemble. Raison pour laquelle je salue l'idée de la tenue de vos Etats généraux en vue d'une remise en cause nécessaire à la recherche des voies et moyens pour aller plus loin ».

En amoureux des arts et de la culture, le jeune député a fait savoir que la culture, domaine transversal est le cœur des nations. Selon lui, elle génère et gère la vie communautaire. « Vous avez du chemin à faire, mais il faut d'abord être courageux et ambitieux» a-t-il conseillé.

En connaisseur du monde des jeunes, l'ingénieur en bâtiment et travaux publics (Btp) qu'il est, a eu son mot à dire en direction des jeunes : « Notre ambition est de transformer la Côte d'Ivoire en une nation de jeunes entrepreneurs.

Nous voulons transformer les efforts des jeunes entrepreneurs en générateurs de valeurs et de richesses. Notre rêve est de permettre à tous les jeunes entrepreneurs d'avoir la chance de réaliser leurs ambitieux projets.

Mon souhait est que nous puissions avoir une réelle collaboration et nous entraider pour changer la donne actuelle. Mon option actuelle étant d'apprendre à d'autres personnes à gérer une entreprise, je veux rester disponible pour vous.

Je veux que les journalistes jouent leur rôle. Entre autres, celui de lutter contre la corruption et corriger les travers de la société par vos écrits», a-t-il dit en rassurant ses invités de son soutien à la construction d'un monde ambitieux pour la jeunesse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.