Cote d'Ivoire: Bilan Abidjan, Perle de Lumières

16 Février 2019

Inaugurée le 21 décembre par la Première dame, Dominique Ouattara, l'édition 2018 du rendez-vous des illuminations festives de la capitale ivoirienne a tenu toutes ses promesses, avant que ses lampions ne s'éteignent, le 31 janvier... En attendant d'autres rendez-vous en toute féérie.

La flamme de la réconciliation maintenue !

Sous l'égide du District autonome d'Abidjan et la vision de son gouverneur, le ministre Robert Beugré Mambé, le Festival «Abidjan, Perle de Lumières» 2018, a été, autour du thème "Réconciliation en couleurs", un véritable moment de célébration de fraternité, de partage et d'optimisme, qui a marqué en toute sérénité, le passage de 2018 à 2019.

Avec à la clé, une cérémonie de mise sous tension, le 21 décembre, au Sapin géant de l'esplanade Jean-Paul II de la cathédrale Saint-Paul du Plateau, présidée par la Première dame, Dominique Ouattara, marraine desdites festivités en 8 éditions.

Faisant le bilan de ces illuminations, désormais gravées en lettres dorées dans l'agenda annuel culturel, touristique et ludique des célébrations de fin d'année des populations, l'administrateur général d'Apoteoz, Mamadou Dao, est revenu, le mardi 30 janvier, sur le phénomène social insoupçonné que constitue Apl.

40 jours et nuits d'un rêve éveillé

Ainsi donc, les Abidjanais et les Ivoiriens, en général, comme les amis visitant la Côte d'Ivoire, plus de 40 jours et nuits durant, ont pu vivre une sorte de rêve éveillé.

Arpentant, les décors urbains et autres installations monumentales, du Sapin géant, à la Place de la République ou encore la cité administrative et le District au Plateau, la voie triomphale de l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny et le rond-point Akwaba à Port-Bouët, l'esplanade du 3e pont et le boulevard de France à Cocody, le rond-point de la mairie d'Abobo, entre autres places-fortes.

Le nec plus ultra d'Apl 8, comme à l'accoutumée, fut sans conteste, la nuit de la saint-sylvestre avec « L'Incroyable 30 Un » dont le point culminant fut le majestueux feu d'artifices.

De la berge du Palais de la culture, la Grande chancelière de l'Ordre national, représentant la marraine, aux côtés de milliers de spectateurs et de millions de téléspectateurs, ont vécu une demi-heure de matérialisation par la magie du feu, du thème de la « Réconciliation en couleurs ».

Un spectacle pyrotechnique et musical sur mesure concocté par les maîtres-artificiers d'Apoteoz et ses partenaires, pour la Perle des lagunes qui avait revêtu son manteau de lumières.

D'or, d'argent et diamantifère, ce show avait pour épicentre le pont De Gaulle, et le reflet, le volume et les figures sur la lagune et dans le ciel ont donné de voir une forêt enchantée et suspendue.

Des ombres dans la... lumière : que nenni !

S'il est vrai, à en croire M. Dao, qu'aucun incident sécuritaire ou sanitaire n'a été signalé, durant Apl 2018, il incombe, toutefois, de revenir sur la récurrence d'actes de vandalisme.

En effet, ignorant ou feignant ne pas savoir que la manipulation de produits explosifs est soumise à une législation pointue et répond à un degré élevé de contrôles sécuritaires, des quidams prennent un malin plaisir à tenter de dérober le matériel des artificiers. Il en est aussi d'individus malveillants qui tentent de démonter les installations lumineuses.

Fort heureusement, les équipes d'Apoteoz et du District, mais surtout les forces de l'ordre veillant au grain, sous la supervision du préfet de police d'Abidjan, ont pu mettre le grappin sur ces individus malintentionnés.

Ces zones d'ombre ne sauraient, nullement, faire sombrer, la flamme de ce grand moment du vivre-ensemble.

Des compagnies de transport (cars, taxis, bus), aux photographes, en passant par les restaurateurs, hôteliers et autres commerçants ambulants, touristes et bien évidemment les familles, pour tous, Apl est devenu un véritable rendez-vous de bonnes affaires. Tout le monde y gagne.

Mieux, selon le responsable d'Apoteoz, les Ivoiriens, des opérateurs économiques aux ménages, se sont approprié le réflexe d'illumination qui participe aussi de l'embellissement urbain et du rêve de grandeur d'une nation réconciliée et prospère.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.