17 Février 2019

Algérie: Médéa - Bientôt un avis de manifestation d'intérêt pour la concession de 12 000 hectares

Medea — Une superficie de douze mille hectares sera proposée "prochainement" à l'investissement agricole dans différentes communes de la wilaya de Médéa, a annoncé, dimanche le wali, lors d'une rencontre avec des investisseurs.

Un avis d'appel à manifestation d'intérêt "va être lancé, dans quelques jours, en direction des opérateurs économiques, exploitants agricoles ou hommes d'affaires désireux d'acquérir des parcelles de terrains agricoles, sous formes de concessions, afin de réaliser des projets d'investisseurs qui cadre avec la vocation de ce foncier", a indiqué Abass Badaoui, assurant que "toutes les facilités seront accordés aux investisseurs pour les accompagner à concrétiser leurs projets".

Le wali a annoncé, au cours de cette rencontre, le lancement, à partir de mercredi, de l'opération d'implantation des investisseurs affectés à la zone d'activité de Chahbounia, à 117 km au sud de Médéa, de façon à "permettre à ces investisseurs d'entamer le plus tôt possible leurs projets".

L'opération d'implantation et de bornage des parcelles affectés à chaque investisseurs sera suivie, selon le chef de l'exécutif, par la réalisation des réseaux divers, en attendant la programmation des travaux de viabilisation de cette zone activité, qui s'étend sur 165 hectares, qui "devrait intervenir prochainement", a-t-il expliqué.

Cette rencontre, qui a regroupé plus d'une centaine d'investisseurs, venus de différentes régions du pays, a permis de traiter beaucoup de dossiers qui étaient à la traine, en raison notamment de lourdeurs bureaucratiques, alors qu'ils auraient dus être entrer en phase de réalisation depuis plusieurs mois, voir plus pour certains projets présentés à cette occasion.

Des instructions fermes ont été données, à cet égard, par le wali aux directions concernées (domaines, cadastres, agence foncière et la direction de l'industrie) afin de prendre en charge, dans l'immédiat, certaines requêtes formulées par les investisseurs, en particulier le bornage des parcelles, l'octroie des permis de construction ou la délivrance des contrats de concession.

Par ailleurs, un délai de six mois a été accordé à certains investisseurs défaillants pour entamer leurs projets, en premier lieux ceux dont les dossiers d'agrément datent de plusieurs années et ont reçu déjà tous les documents nécessaires au lancement de ce dernier.

Algérie

L'Algérie serre davantage l'étau autour des camps

Les autorités algériennes ont renforcé un peu plus le blocus imposé aux camps de Tindouf en… Plus »

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.