Soudan: Kibir souligne l'importance de renforcer le partenariat avec l'OMPI

Khartoum — Le Vice-Président de la République, Dr. Osman Mohamed Yousif Kibir, a souligné l'importance de renforcer le partenariat entre le Soudan et l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), basée à Genève, soulignant l'importance de la propriété intellectuelle et de ses outils dans le rôle économique, social et culturel du pays.

Lors de sa rencontre dimanche dans son bureau au Palais Republican avec le directeur adjoint de l'OMPI, général John Sandage, Dr. Kibir a appelé l'organisation à soutenir la propriété intellectuelle au Soudan et à coopérer dans le domaine de la promotion de la culture de la propriété intellectuelle, et les brevets dans le pays moyennant la construction des capacités.

Le registraire général de la propriété intellectuelle du Ministère de la Justice, Adul-Khalid Hilal, a dit dans une déclaration à la presse que la visite de M. Sandage dans le pays a vu d'intenses activités au cours de laquelle il s'est entretenu avec le Ministre de la Justice et l'organisation d'un atelier de travail sur la construction des capacités et les brevets, les modalités du transfert du niveau local à celui international via la qualité de membre du Soudan à la Convention sur la coopération en matière de brevets, les résultats de l'enregistrement et de la protection sur les niveaux national, régional et international, ainsi que le rôle du brevet dans le transfert de la technologie.

De son côté, M. John Sandage a apprécié le progrès réalisés en matière de propriété intellectuelle au Soudan et le soutien par l'État pour la promotion de la propriété intellectuelle et l'utilisation de ses outils.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.