18 Février 2019

Maroc: Un colloque national met la lumière sur les nouveautés de la loi de Finances

Un parterre d'experts et de professeurs d'université ont discuté, samedi lors d'un colloque national tenu à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Martil, des nouvelles dispositions de la loi de Finances de 2019.

Les participants à ce colloque, organisé en coopération avec le Centre d'études sur la gouvernance et les politiques publiques et le Forum des chercheurs du ministère de l'Economie et des Finances, ont souligné que la loi apporte une série de mesures sociales, notant que les dépenses prévues cette année s'établissent à 443 milliards de dirhams, soit une augmentation de 27 MMDH par rapport à l'année précédente, et que les secteurs sociaux (santé, éducation, emploi, protection et lutte contre les inégalités sociales) s'accaparent la part du lion de cette enveloppe, rapporte la MAP.

Ils ont souligné que si la loi de Finances a donné la priorité aux secteurs sociaux, elle a également tenu à maintenir les équilibres macro-économiques, et à poursuive les grandes réformes structurelles en appuyant les investissements publics.

A cet égard, le professeur de droit public de l'Université Abdelmalek Essaadi, Mohammed Amrani Boukhoubza, a estimé que la rencontre permettra d'examiner les politiques publiques à la lumière de la loi de Finances, soulignant le besoin d'analyser les politiques de cette loi et les moyens de les mettre en oeuvre conformément à ses orientations à caractère social.

Pour sa part, la présidente du Centre d'études sur la gouvernance et les politiques publiques, Diaa Smen, a expliqué que la tenue du colloque participe de l'importance de cette loi dans la mise en oeuvre des politiques publiques, ajoutant que ce document "permet aux chercheurs de se familiariser avec les mesures financières, économiques, monétaires et sociales qu'il comporte".

De son côté, Osman El Mouden, président du Forum des chercheurs du ministère de l'Economie et des Finances, créé à l'initiative d'un groupe de docteurs et de chercheurs relevant du ministère pour servir de liaison avec les institutions et les universités travaillant dans la recherche scientifique, a indiqué que le Forum a entamé, depuis 2015, ces rencontres pour permettre aux citoyens d'accéder à l'information financières expliquée et simplifiée.

Maroc

L'environnement de la sphère publique marocaine, impact sur la communication

La communication publique est un domaine relativement récent dans la pratique administrative publique. Cependant,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.