18 Février 2019

Cote d'Ivoire: Biankouma - Mariatou Koné sensibilise au règlement pacifique des litiges

Le ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté a livré deux importantes infrastructures sociocommunautaires et lancé un message de paix.

Un siège pour la chefferie traditionnelle et un foyer polyvalent au profit de la jeunesse de Mangouin-Yrongouin. Voilà les deux infrastructures qui ont été livrées, samedi dernier, par la ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné.

L'occasion était tout indiquée pour elle pour sensibiliser la population à la cohésion sociale et surtout inviter celle-ci au règlement pacifique des litiges : « L'ouest a terriblement souffert.

En tirant les leçons de ce qui est arrivé à notre région, à notre pays, nous devons avoir des comportements qui évitent le recours à la violence physique et verbale.

Nous devons nous asseoir, nous parler, nous écouter, nous comprendre. Nous devons trouver ensemble des solutions mais des solutions qui préservent la paix, la cohésion et la vie», a exhorté Mariatou Koné.

Aussi, a-t-elle précisé que la maison des chefs est un outil au service de la prévention et la gestion pacifique des litiges. Selon elle, c'est une maison composée de quatre bâtiments consacrés à la médiation et à l'arbitrage, à l'administration, au réfectoire et au logement de la chefferie.

Parlant du foyer entièrement réhabilité et équipé, elle a fait savoir qu'il constitue "la récompense de la volonté des populations de Mangouin-Yrongouin de voir leurs deux villages unifiés pour porter ensemble le développement.

«Cette réhabilitation a eu l'effet extraordinaire de rapprocher les communautés villageoises qui connaissaient quelques petites tensions», a-t-elle souligné.

Une adresse particulière aux chefs traditionnels

La ministre Mariatou Koné a particulièrement invité les chefs traditionnels à s'impliquer davantage dans la pacification du jeu politique. «Je voudrais me tourner vers les chefs. En prélude à 2020, on entend beaucoup de choses de la part de vos enfants qui sont les leaders politiques.

Il faut que vous puissiez leur demander de mettre balle à terre, de concourir pour 2020, pacifiquement, par les idées et non par la violence. Je voudrais que vous disiez à vos enfants que les Ivoiriens ont souffert en 2010, plus encore en 2011. Et nous ne voulons plus revivre cela », a-t-elle dit.

Gbato Meamin, au nom du président du bureau régional des chefs, représentant le président de la Chambre des rois et chefs traditionnels, a soutenu que la "maison des chefs est un élément essentiel au processus de cohésion et de réconciliation.

«Nous ne saurions mieux nous projeter dans le futur sans ancrage dans nos valeurs ancestrales. Merci pour ce pont entre tradition et modernisme», s'est-il exprimé.

Cote d'Ivoire

Sécurité alimentaire - Le Japon fait un don de farine de blé d'une valeur d'un milliard FCFA

Une action à saluer. C'est le geste que vient de poser le Japon à l'endroit de la Côte d'Ivoire. En… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.