Cameroun: 15 sympathisants du MRC devant la justice

Photo: camer.be
Suspects interpellés (archive)

Au Cameroun, 15 sympathisants du parti d'opposition MRC doivent comparaitre devant la justice ce lundi. Ils font l'objet d'une procédure en flagrant délit après leur arrestation fin janvier lors de marches organisées par le parti pour dénoncer le résultat de la dernière élection présidentielle.

Des marches qui avaient été interdites par les autorités. Ils sont accusés de « participation à une manifestation illégale » et de « rébellion ».

Plus de 150 autres personnes ont été arrêtées dans cette affaire, dont le leader du parti, Maurice Kamto, et toutes ont été inculpées pour des chefs d'accusation plus lourds, comme « insurrection ».

C'est à la justice, et à la justice seule qu'il revient de se prononcer sur les responsabilités éventuelles des uns et des autres dans le cadre de cette affaire. Cela dit, quand on joue avec le feu, on court le risque, forcément, de se brûler.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.