Algérie: Président Bouteflika - Toutes les libertés sont désormais "une réalité tangible" en Algérie

Tiaret — Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a indiqué, lundi depuis Tiaret, que toutes les libertés étaient désormais "une réalité tangible" en Algérie, aussi bien en termes de pluralisme politique, de liberté d'expression, de droits de l'Homme que d'égalité homme-femme.

"Toutes les libertés dont jouissent les peuples développés sont, désormais, une réalité tangible en Algérie, aussi bien en termes de pluralisme politique, de liberté d'expression, de droits de l'Homme que d'égalité homme-femme ainsi que de tout ce dont rêvait notre brave peuple à l'époque de l'obscurantisme et de l'iniquité coloniale", a affirmé le président de la République dans un message lu en son nom par le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, à l'occasion de la Journée nationale du Chahid, commémorée cette année dans la wilaya de Tiaret.

Rappelant que les raisons pour lesquelles les Chouhada se sont révoltés contre le colonialisme abject, en l'occurrence le bannissement affligé à leur peuple, l'extrême pauvreté et la privation des enfants de l'Algérie des richesses de leur terre, ont constitué également "le moteur de l'essor de l'Algérie, qui a garanti à ses enfants, en peu de temps, (...) des millions de postes d'emploi et une solidarité nationale et d'une protection sociale de haut niveau, le Président Bouteflika a soutenu que "la liberté pour laquelle ils se sont soulevés est aujourd'hui une réalité tangible".

"Aussi, pouvons-nous, au vu des réalisations de l'Algérie indépendante en matière de progrès économique et de promotion sociale et au regard de sa voix retentissante dans le concert des Nations au service des causes justes et pour la défense d'un monde de paix et de sécurité, réaffirmer que le sang pur de nos martyrs n'aura pas été vainement versé", a ajouté le chef de l'Etat dans son message.

Par ailleurs, le président de la République a rappelé que l'Algérie indépendante a été fortement ébranlée durant la tragédie nationale, mais qu'elle est restée attachée aux préceptes de notre sainte religion et au message de nos vaillants Chouhada, qui ont préféré la patrie à la vie, poursuivant que "grâce à la bravoure et à la résistance du peuple algérien, qui a donné à travers les générations successives, naissance à tant de vaillants patriotes, l'Algérie a su dépasser sa tragédie nationale, d'abord par la Concorde civile, puis par la Réconciliation nationale".

En conclusion, le Président Bouteflika a souligné que tout ce qui a été réalisé grâce à leur combat et à leurs sacrifices (...) ne sauraient être sauvegardés et consolidés sans davantage d'effort et d'unité et même de sacrifice, le cas échéant".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.