18 Février 2019

Tunisie: «Faire bon cœur...»

Déjà, le club était parti du mauvais pied. Face à ce constat, il fallait construire de nouveau.

Ce fut un handicap surtout que les moyens financiers manquaient pour recruter des joueurs rodés. Donc on s'est rabattu sur de jeunes joueurs avides de confirmation mais qui requièrent du temps. L'entreprise de créer un groupe homogène était loin d'être une sinécure.

Et c'est un groupe amoindri qui a entamé les débats sur fond d'une crise financière étouffante. En effet, nous étions partis à la station de Hammam-Bourguiba avec 16 joueurs dont 10 seulement étaient signataires. Nous étions confrontés à former d'une équipe homogène avec cette osmose entre les anciens et les nouveaux, peaufiner le schéma tactique et affûter nos armes pour assurer un démarrage sur les chapeaux de roues; le tout sur fond de moyens financiers dérisoires. Il fallait faire bon cœur contre mauvaise fortune.

Passé les aléas de l'intersaison, le club devait composer avec un handicap de taille. C'était comme un oiseau coupé de ses ailes pour assurer un départ en trombe et se constituer une marge sécurisante, notre public n'était pas à nos côtés. A Métlaoui, évoluer dans notre stade nous a souvent souri avec une galerie qui nous a poussés jusqu'au bout pour décrocher des victoires inespérées. Chose qui nous a terriblement manqué cette saison. Nous sommes contraints de jouer ailleurs, à Tozeur, à El Menzah puis à Redeyef. Des terrains qui ne nous ont pas réussi.

Lorsque j'ai quitté le club, il pointait à la 8e place avec 12 points avec un match de retard face au CA. Donc une moyenne d'un point par match, même si nous avons dilapidé des points face respectivement au CSHL et au CAB. L'argent sera le nerf de guerre en cette phase retour et je ne cache pas mes craintes au vu de cette cheville ouvrière qui boîte depuis l'exercice écoulé. Nous ferons en sorte que le groupe soit unis dans les moments difficiles, avec un nouveau souffle. Certes, les moyens du bord ne permettent pas monts et merveille, mais nous ferons de sorte que l'hémorragie de perte des points soit jugulée. Tout va se passer dans la tête des acteurs et c'est à ce niveau-là que la bataille va se jouer».

Tunisie

FC Séville - Wissam Ben Yedder toujours flou son avenir

Cette saison, Wissam Ben Yedder a été l'auteur d'une grande saison avec le FC Séville. Une saison… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.