Sénégal: Centralisation du débat sur la famille - Fatou Sow Sarr «instruit» les candidats

18 Février 2019

Le Caucus des femmes leaders invite les candidats à la présidentielle à centraliser le débat sur la famille. Invitée de l'émission Objection de Sud Fm d'hier, dimanche, sa présidente, la sociologue Fatou Sow Sarr, a tenu à attirer l'attention sur l'importance du vote des femmes qui représente 51% de la population et qui par conséquent, élisent le président de la République.

Convaincue en effet que «les femmes sombrent dans une crise profonde », la présidente de Caucus des femmes leaders a tiré la sonnette d'alarme et attiré l'attention des candidats sur l'urgence qui est de trouver une solution à ce problème.

«La conviction que j'ai, c'est que si nous ne faisons pas attention que cette famille-là ne bascule, parce que je crois qu'on est arrivé à un moment critique, si on ne se ressaisit pas pour récupérer notre famille et en faire ce qu'elle était, c'est-à-dire l'instrument du facteur de la stabilité de la politique sociale de ce pays, on sera perdant, quelles que soient les richesses qu'on va avoir », a déclaré Fatou Sow Sarr.

Se disant d"avis que ce problème peut être résolu par la reconstruction de la famille, elle a invité les candidats « à l'élaboration d'une politique publique de la famille, mais c'est des choses qui doivent être pensées avec des programmes et des moyens d'y arriver ».

Et de relever dans la foulée ; «On n'a pas une véritable politique sociale, qui nous est propre, on a une politique sociale calquée sur le modèle occidental qui est une politique d'approche sectorielle posant sur une approche de l'individu comme valeur de base.

Or, notre société repose sur l'approche communautaire et collective ? Donc, effectivement, il y aura une rupture de paradigme de politique publique destinée à l'action sociale ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.