18 Février 2019

Sénégal: En caravane Orange à Podor - Idy égratigne Aïssata Tall et Macky

En caravane orange dans la commune de Podor, Idrissa Seck, candidat de la coalition Idy2019 a profité de cette occasion pour solder ses comptes avec la mairesse Aïssata Tall Sall. S'exprimant devant ses partisans après une caravane orange qui a drainé beaucoup de monde, Idrissa Seck n'a pas également épargné Macky Sall allant même jusqu'à le traiter de « gars incapable ».

Le candidat de la coalition Idy2019 a vraiment «osé». En campagne électorale pour l'élection présidentielle du 24 février prochain dans le nord du pays depuis le vendredi dernier où sa caravane à drainé une marrée humaine à Podor et à Matam, le candidat Idrissa Seck a foncé les portes de la « forteresse » de Podor, le samedi 16 février dernier, pour y défier ouvertement la présidente du mouvement «Osez l'avenir», Me Aïssata Tall Sall, maire de la commune depuis 2014.

Devant une foule acquise, Idrissa Seck s'est même permis quelques piques à l'endroit de la «lionne de Podor » qui a décidé de soutenir la candidature de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar après l'invalidation de sa candidature par le Conseil constitutionnel, faute de parrains suffisants. «Je remercie les populations de Podor, ville des gens dignes et fiers, ville des hommes et femmes fidèles et sincères.

On m'avait dit avant de venir ici que Podor avait un patron, mais à travers cette mobilisation, vous avez démenti cela de la plus belle des manières », a martelé le candidat Idrissa Seck devant la foule qui suivait son cortège le long de l'avenue El Hadj Omar Tall.

« Il fallait venir à Podor, passer devant les portes de chaque maison pour constater que vous nous portez dans vos cœurs. Celle qui disait que Podor lui appartenait, vous lui avez envoyé un message clair », ajoutera encore le candidat devant ses partisans qui scandaient. «workat la».

Loin de s'en tenir là, le candidat de la coalition Idy2019 en a profité pour pilonner à son tour le président candidat sortant, Macky Sall allant même jusqu'à le traiter de « gars incapable ».

«Quand je constate l'état de dénuement des villages que j'ai traversés, quand je constate l'état de pauvreté avancée, quand je constate l'absence d'infrastructures de base, je me demande réellement si quelqu'un qui n'a pas la capacité de s'occuper des localités qu'il dit porter dans son cœur, peut-il s'occuper du reste du pays», s'est interrogé le président du parti Rewmi tout en mettant en garde le président sortant contre toute tentative de confiscation du suffrage des Sénégalais.

«Quand je disais au début que le gars est incapable, on pensait que c'était des blagues. Mais le constat est là.

On lui conseille de partir en paix et qu'il ne tente pas de confisquer le suffrage des Sénégalais». Arrivés à Podor en début d'après midi en provenance de Richard Toll où il a passé la nuit, Idrissa Seck et son cortège ont été timidement accueillis à l'entrée de la ville.

Mais plus le cortège pénétrait à l'intérieur, plus des gens sortaient de leur maison spontanément, pour acclamer et accompagner jusqu'à la sortie de la ville le candidat Idrissa Seck avec des affiches et tee-shirts à son effigie.

Ceux qui n'avaient pas l'image ont tenu à souhaiter la bienvenue avec des morceaux de tissus de couleur orange au candidat Idrissa Seck dont la caravane orange a sillonné, tour à tour, l'avenue El Hadj Omar Tall, le Marché de Podor, la Rue El Hadj Baba Ndiongue et la Rue El Hadj Mame Abdou Diaw pour ne citer que ces artères.

NORD DU PAYS, DAGANA, LOUGA : Idy drague la jeunesse et le monde agricole

En caravane orange dans le nord du pays, le samedi 16 février, Idrissa Seck a pris le parti de... la jeunesse et des acteurs agricoles. La caravane orange de l'ancien Premier ministre et président du Conseil départemental de Thiès est passé par Bokhol, Dagana et autre avant d'atterrir à Louga.

Après le Fouta le vendredi dernier, c'était au tour du Walo d'accueillir le candidat de la coalition Idy2019, le samedi 16 février dernier. Première étape de cette quatorzième journée de campagne, la commune de Bokhol.

Dans cette localité, c'est le maire libéral, El Hadj Guèye, qui était à la tête du comité d'accueil de la caravane orange. Dans son mot de bienvenue, El Hadj Guèye qui a dit parler au nom des alliés de la coalition Idy2019 au niveau local dont le Pds, le Ps de valeurs, Bokk Gis Gis, a listé quelques difficultés que vivent ses administrés à Bokhol.

Soulignant que sa localité fait près de 24.000 habitants, le maire Guèye a toutefois déploré leur mise à l'écart dans les projets et programmes de l'Etat depuis la fin du régime libéral de Me Wade.

Selon lui, «Bokhol ne dispose toujours pas de lycée et les subventions annoncées dans l'agriculture ne sont que des effets d'annonce». Prenant la parole au milieu des jeunes qui scandaient «Lycée », «Lycée », le candidat Idrissa Seck a rassuré ses partisans en leur donnant rendez-vous après le 24 février prochain.

Estimant que la formation est à la base de tout progrès, il a promis non seulement de les doter d'un lycée mais aussi d'unités de formation en agronomie et d'unités industrielles de transformation des produits agricoles locaux.

Après cet arrêt, le cortège s'est rendu tour à tour à Niandane, commune située à 12Km de Podor, Village Ouro Madiou avant de rallier la forteresse de Podor après plus de trois tours d'horloge de trajet sur une piste étroite.

Quatrième étape de cette journée de campagne dans le nord, la commune de Dagana. Accueilli dans cette localité dirigée par le Secrétaire général national adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds), Oumar Sarr par une forte mobilisation des militants libéraux et socialistes proches de l'ancien maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall. Idrissa Seck a promis aux jeunes de faire la formation des élèves et étudiants et l'amélioration des conditions de l'enseignant, une de ses priorités.

Loin de s'en tenir là, le candidat de la coalition Idy2019 s'est également engagé en faveur du développement de l'agriculture familiale pour dit-il, «régler le problème de l'autosuffisance alimentaire » et celui du «chômage endémique des jeunes ».

Après Dagana, Idrissa Seck a poursuivi sa progression vers le centre du pays jusqu'à Louga. Arrivée dans la capitale du Ndiambour vers les coups de deux heures du matin, après un arrêt populaire à Saint-Louis, le cortège de la coalition Idy2019 a été accueilli à l'entrée de la ville par des militants qui ont suivi la caravane orange jusqu'au niveau de la place Omar Bongo, point de chute.

Accompagné des responsables de la coalition Idy2019 dont entre autres Hadjibou Soumaré, Bougane Guèye, Cheikh Bamba Dièye et Thierno Bocoum, Idrissa Seck a invité dans son message les jeunes à se mobiliser pour sécuriser leur suffrage, au soir du 24 février prochain.

«La jeunesse, vous avez une responsabilité particulière parce que tout le monde est d'avis que c'est la fin du régime et ils vont tout faire pour essayer de se maintenir donc, vous êtes interpellés », a-t-il lancé.

Sénégal

CAN Egypte 2019 - Nigeria-Tunisie ce mercredi pour la troisième place

Les Aigles de Carthage de la Tunisie affrontent les Super Eagles du Nigeria, ce mercredi 17 juillet, à 20 heures,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.