Sénégal: Saint-Louis - La caravane du candidat Idrissa Seck accueillie en grande pompe

18 Février 2019

La ville de Saint-Louis a accueilli, tard dans la soirée du samedi 16 février et dans un bain de foule, la caravane du candidat de la Coalition «Idy 2019». Idrissa Seck et ses compagnons ont sillonné ainsi plusieurs artères du faubourg de Sor, empruntant l'avenue Général De Gaule, avant de faire un tour au niveau du quartier de Guet-Ndar dans la langue de barbarie.

Sur place, le candidat à la présidentielle a délivré son message à l'endroit de la communauté de pêcheurs, lequel message est essentiellement axé sur le secteur de la pêche. Idrissa Seck a tout d'abord évoqué la problématique de la brèche ayant fait plusieurs victimes chez les pêcheurs et qui, selon lui, mérite d'être résolue au plus vite.

«Nous sommes conscient que la brèche reste votre grande préoccupation car elle a tué des centaines de pêcheurs.

Pas plus tard qu'hier, elle aurait encore fait deux victimes. Nous prions pour le repos de leurs âmes, mais cela ne peut plus continuer. Cette brèche doit être résolue de manière définitive», a martelé le leader du Rewmi et candidat à la présidentielle.

Idrissa Seck s'est également prononcé sur la question de l'avancée de mer qui menace, sans cesse, les habitations dans la langue de barbarie. Il s'y ajoute aussi la lancinante question des accords de pêche souvent signés entre le Sénégal et la Mauritanie.

«C'est l'une des premières missions que nous mènerons, une fois élu à la tête de ce pays, à savoir de nous rendre en Mauritanie pour renforcer nos relations de coopération.

Certes, ce sont deux pays frères, mais cela ne nous empêche pas de défendre les intérêts du Sénégal», a précisé le candidat de la Coalition «Idy 2019».

Des accords qu'il envisage de revoir pour le grand bonheur des pêcheurs. Idrissa Seck était accompagné de Cheikh Bamba Dièye, Bougane Guèye Dani et plusieurs autres responsables politiques dans cette caravane qui a, par la suite, rallié la région de Louga.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.