18 Février 2019

Congo-Brazzaville: Donation - Des équipements sportifs offerts aux équipes du quartier 58 bis de Ouenzé

Le don remis par la Fondation Ninon-Pachel-Gouamba, le 16 février lors d'une rencontre citoyenne interactive avec la population, dans le cinquième arrondissement de Brazzaville, est composé essentiellement de maillots, de bas, de ballons, de sifflets et autres accessoires.

Neuf équipes de football du quartier 58 bis, zone Mikalou, ont bénéficié du geste de générosité de la part de la Fondation Gouamba. Ces équipes sont : As Mangouélé ; Amis Ngok ; Frara-Fara ; Mars ; Nouvelle Elite ; Selfy ; Petit Mecostaud et les Merveilles du Christ.

L'objectif de la Fondation, à travers ce don, est de permettre aux jeunes de bien pratiquer le football, un métier en perpétuel devenir qui leur offre actuellement beaucoup d'opportunités.

« Ici à Mikalou, les jeunes sont passionnés du football, mais ils leur manque des équipements sportifs et des encouragements. Maintenant que nous en avions eus, nous allons nous donner à fond afin que sortent de notre quartier des grands joueurs de football au plan national et mondial », a confié le jeune Merveil, un amoureux du ballon rond.

Des doléances

Lors des échanges qu'il a initiés dans le cadre du concept dit "To solola", autrement dit "causons", la population a saisi cette opportunité pour poser à Ninon Pachel Gouamba, le président de la fondation éponyme et également leur représentant dans l'hémicycle, des problèmes sociaux qu'elle vit au quotidien. Dans la foulée, son implication a été sollicitée pour le curage de la rivière Tsiémé qui sort de plus en plus de son lit pendant les pluies diluviennes, provoquant des inondations dans le quartier. A cette préoccupation, s'ajoutent l'insécurité, le chômage des jeunes, le manque de formation qualifiante ainsi que des ponts et passerelles reliant le quatier Mikalou à celui de Moukondo.

Répondant à ses mandants, le député Ninon Pachel Gouamba a recadré le débat en leur rappelant que le rôle régalien du député n'était pas de construire les infrastructures mais plutôt de voter les lois à leur profit à l'Assemblée nationale.

« Vous m'avez posé des doléances qui sont réelles. Vous vivez dans une précarité très avancée, en tant que député, je vais les transmettre au gouvernement, seul habilité à résoudre ces problèmes », a indiqué l'élu du peuple.

Parlant de la formation des jeunes, le député a annoncé le lancement, en août prochain, d'une grande session de formation au profit des jeunes de sa circonscription électorale. Elle portera sur plusieurs filières, dont la mécanique, la soudure, la menuiserie, la coiffure, la coupe-couture.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.