Sénégal: Taïba Niassene - Electrification du village de Biteyene Walo

18 Février 2019

Le secrétaire permanent à l'Energie, Pape Demba Bitéye, a procédé, samedi dernier à l'inauguration du poste de transformation électrique du village de Bitéyène Walo, situé dans la commune de Taïba Niassène (Kaolack).

Face au ralentissement constaté sur le modèle de concession des dossiers du programme d'électrification rurale, ce projet du président Macky Sall, nous dit le cadre de la SENELEC, est une réponse au déséquilibre sociale existant sur l'accès des populations à l'Energie, surtout celles du village de Bitéyène Walo qui en ont fait une vieille doléance.

Au point de vue socio-économique, ce projet est aussi un moyen essentiel d'ouvrir, dans ce village, les portes de nouvelles opportunités génératrices de revenus ou d'un certain nombre de besoins fondamentaux mais qui dépendent exclusivement de l'Electricité.

Il faut surtout préciser que dans ce programme, le gouvernement du Sénégal, dans le cadre du Budget consolidé d'investissement (BCI), a casqué une enveloppe de 110 milliards de F Cfa pour accélérer ce processus sur le territoire national.

Ainsi, de 32 villages par an en 2012, la donne en termes d'électrification rurale avoisine aujourd'hui 380 villages par an, raconte le secrétaire permanent à l'Energie.

Avec l'offre du Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC), et pour éviter ces mêmes disparités, il est aussi ordonné une harmonisation totale des tarifs proposés par la SENELEC et ceux des concessionnaires.

D'ailleurs, cette rencontre qui mobilisait la plupart des populations de Bitéyène Walo et les villages environnant a aussi servi de cadre au secrétaire permanent à l'Energie pour annoncer la mise en route d'un second programme déjà validé financièrement et qui enrôle l'ensemble des villages situés à la périphérie de Taïba Niassène.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.