Madagascar: « Forest Watcher » - Une application mobile pour surveiller les forêts

A Madagascar où la perte de la couverture arborée avance à une vitesse grand V ces dernières années, le recours à des technologies innovantes pour le suivi de l'évolution des forêts, contribue à des prises de décisions éclairées dans les travaux de conservation et de lutte contre la déforestation.

Une application mobile pour effectuer le suivi de l'évolution des forêts. Proposée par Global Forest Watch (GFW) - un système dynamique d'alertes et de surveillance des forêts en ligne associant la technologie satellitaire, le « cloud computing » et les données libres pour fournir des informations actualisées sur les forêts dans le monde, y compris à Madagascar - cette application mobile dénommée Forest Watcher a été conçue pour accéder facilement et hors ligne aux données des changements relevés dans les forêts.

Forest Watcher a été testée à Madagascar pendant quelques mois et vient d'être sensiblement améliorée dans sa nouvelle version. Elizabeth Bourgault, analyste de recherche pour GFW à Washington, et chef de produit pour Forest Watcher, a choisi Madagascar pour tester la nouvelle version de l'application. Les équipes malgaches de World Resources Institute (WRI), de Durrell Wildlife Conservation Trust et de Madagascar National Parks (MNP) viennent de l'accompagner récemment dans le Parc National de Mantadia afin de mettre en pratique l'application et découvrir la réalité « terrain » dans les forêts Betsimisaraka.

Relais. Les informations pertinentes de GFW sont reprises par Forest Watcher qui les transmet directement aux personnes en charge de la surveillance des forêts sur le terrain. Tout utilisateur muni d'un appareil mobile avec l'application Forest Watcher peut ainsi voir les alertes de déforestation (alertes GLAD) ou les alertes de feux et naviguer vers les zones concernées pour documenter ce qui se produit sur le terrain. L'application représente une solution pratique et facile à utiliser pour, d'une part, identifier rapidement les zones à privilégier pour organiser des patrouilles de surveillance ou d'enquêtes sur le terrain, et d'autre part, vérifier les changements sur le terrain ; intégrer les données dans les décisions de gestion et de conservation à partir de faits avérés ; et enfin valider ou rejeter les indices fournis par les outils de télédétection sur le terrain.

La survie des forêts de Madagascar et des richesses qu'elles renferment a besoin de technologies innovantes. Dans la mesure où les forestiers et les conservateurs de la nature ne peuvent être présents partout en tous temps pour surveiller les forêts, les données satellitaires sont d'excellentes ressources. L'application mobile Forest watcher peut alors faire le relais entre la télédétection et le terrain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.