20 Février 2019

Soudan: Manifestations - L'économie du pays s'effondre

Photo: Radio Dabanga
Une foule proteste contre la flambée des prix du pain et du carburant, notamment à El Gezira Aba, dans l'État du Nil Blanc.

De nouvelles manifestations contre le régime de Khartoum ont eu lieu mardi 19 février au Soudan. Cela fait maintenant plus de deux mois que les Soudanais descendent quasi quotidiennement dans la rue pour demander la démission du président Omar el Béchir qui est au pouvoir depuis 30 ans.

Au départ, il s'agissait de manifestations contre la hausse du prix du pain qui ont tourné en marches anti-régime, mais plus que jamais le pays est confronté à des difficultés économiques.

C'est en 2011 que la chute se précipite. Cette année-là, le Soudan du Sud devient indépendant et Khartoum perd 80% de ses revenus pétroliers. Depuis le pays n'a jamais pu se relever.

Le Soudan était déjà largement affaibli par des sanctions américaines depuis la fin des années 90, entrainant le départ des investisseurs étrangers et l'effondrement de l'économie locale, sans oublier les guerres à répétition : le Darfour et le Soudan du Sud.

Aujourd'hui, le gouvernement est acculé, il n'a plus d'argent. L'inflation atteint les 70%. En 2018 le gouvernement a dû procéder à trois dévaluations de sa monnaie nationale.

Avec plus de 50 milliards de dollars de dette, ses alliés traditionnels, dont la Chine et certains pays du Golfe sont de plus en plus réticents à venir aider. La population, confrontée à un énième plan d'austérité, est redescendue manifester dans la rue.

Soudan

Sud-Darfour reçoit des sièges de MINUAD

Le commissaire de l'aide humanitaire de l'Etat du Sud-Darfour, Dr. Jamal Yousef a décrit la situation humanitaire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.