19 Février 2019

Congo-Kinshasa: Panzi - Fally Ipupa rend visite à Denis Mukwege

Au lendemain de son concert au Festival Amani, le 16 février, le chanteur a eu une entrevue avec le prix Nobel à l'hôpital dont il est médecin directeur.

De Goma à Bukavu, le chemin n'est pas long à parcourir. Fally Ipupa a profité de son séjour au Nord-Kivu pour se rendre jusqu'au Sud-Kivu, notamment à Panzi, la contrée qui a donné son nom à l'hôpital que dirige le Dr Denis Mukwege afin de le rencontrer.

Le centre hospitalier a été surpris par cette visite improvisée qui a trouvé son médecin directeur occupé à ses charges. « Le Dr Mukwege était en pleine audience lorsque les sirènes et les ronronnements des voitures se sont fait entendre dans un milieu de Panzi généralement calme les samedis », fait savoir la communication de l'hôpital.

La stupéfaction semble avoir été encore plus grande lorsque l'hôte qui se présentait aux portes du centre hospitalier a été découvert. Ce qui ne semble avoir déçu personne, au contraire. « C'est un Fally Ipupa décontracté qui a bousculé le protocole du prix Nobel de la paix à Panzi ce samedi 16 fevrier 2019 », peut-on lire sur le site de la Fondation Panzi.

Pour sa part, l'artiste musicien n'a pas tu sa joie de se trouver dans les lieux et la raison de sa présence : « Je suis très content de revenir encore une deuxième fois à Panzi et de pouvoir échanger avec le Dr Mukwege ». Ce qui n'est du reste pas étonnant quand on sait la sympathie que porte le chanteur au prix Nobel de la paix qu'il a, d'ailleurs, accompagné lors de la remise de cette récompense à Oslo, il y a quelques mois.

L'hôpital s'est réjoui de la visite de la star, soulignant que « lors de son passage à Panzi, le musicien a visité les malades et s'est imprégné de la situation des violences sexuelles ». Quand l'intéressé lui-même dit l'entendement qu'il a du lieu, l'on décèle que cela lui importait de le faire : « Panzi est un endroit qui donne de l'espoir. Lorsque vous arrivez à Bukavu, il faut avoir une idée de la situation réelle ».

Du reste, il n'a pu s'empêcher de dire l'estime qu'il porte au médecin directeur de cet hôpital réputé qui constitue à lui seul le symbole de la lutte contre les violences sexuelles. Fally Ipupa est bien d'avis que « le Dr Mukwege est un exemple, un grand homme. Si on avait ne fût-ce que deux Dr Mukwege au Congo, on pleurerait moins ».

Fier d'être le compatriote d'un pareil homme, l'interprète de "Kiname" lui a témoigné toute sa gratitude, parlant de lui à ses proches. « Merci et merci pour tout ce qu'il fait pour la communauté, pour nos mamans surtout. Nous le lui devons », a-t-il dit. Lui rendant la pareille, le Dr Mukwege a reconnu les vertus de la musique comme thérapie contre le traumatisme. L'on révèle du reste qu'à « Panzi, la musicothérapie est intégrée dans la prise en charge holistique ».

Congo-Kinshasa

L'Assemblée mondiale de la santé discute comment contenir l'épidémie d'Ebola

Depuis le début de l'épidémie d'Ebola, qui sévit depuis neuf mois en République… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.