Mali - « Vaincre à tout prix la corruption pour sécuriser l'investissement »

C'est le nouveau défi du Conseil National du Patronat Malien (CNPM), sous la férule du président Mamadou Sinsy COULIBALY, s'engage à faire de la moralisation de la vie publique, notamment de la lutte contre la corruption, son cheval de bataille.

Le patronat s'engage à joindre l'acte à la parole. Face à ce péril, il est plus que nécessaire d'explorer de nouvelles méthodes, et c'est dans cette logique que le patronat des patrons du Mali sort les grands moyens pour faire face à ce fléau : Vaincre à tout prix la corruption pour sécuriser l'investissement au Mali. Un challenge ou plutôt un défi des professionnels de ce secteur.

« Nous avons les moyens d'exiger la substitution des fossoyeurs de notre économie. Et si les gouvernants ne s'assument pas, nous allons observer une suspension dans le payement des impôts et taxes, tant qu'ils sont encore là.

Si cela ne suffit pas, nous allons déposer leur liste dans toutes les chancelleries, en exigeant que ces personnes justifient leurs biens, avant de se voir attribuer de visas, pour les voyages concernant l'inscription de leurs enfants en occident, ou pour leurs vacances , ou encore demander aux chancelleries de procéder à la vérification des vrais propriétaires des maisons qu'on leur propose en location », a déclaré le président du CNPM.

Et de s'interroger : « Sinon comment comprendre que des fonctionnaires de ce pays puissent faire inscrire un, deux ou trois enfants dans des écoles françaises et surtout américaines où les frais de scolarité sont environs à 20.000 Dollars US par an et par enfant, surtout lorsqu'on sait que ce train de vie dépasse largement celui d'un salarié malien?

D'où la nécessité d'aller vers l'application de la loi Sapin 1 et 2, relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, à tous les Maliens».

Mamadou Sinsy COULIBALY ne lésine pas sur les moyens pour traquer le fléau de la corruption, partout où il peut gangrener le tissu économique et financier du pays.

Pragmatisme qu'il est, Mamadou Sinsy COULIBALY sait que ce n'est pas seulement par la magie du verbe que la lutte contre la corruption sera gagnée dans notre pays.

C'est pourquoi le patron des patrons du Mali a inscrit sa démarche dans la durée et dans la méthode ; une démarche qu'il veut inclusive et vigoureuse.

A en croire les sources, dans les jours à venir, il pourrait dévoiler son plan de bataille contre le fléau de la corruption qui devra comporter de nombreuses approches à la fois innovantes et robustes.

Pour l'instant, l'homme avoue sa détermination à se battre, avec des acteurs nationaux et internationaux, tout aussi déterminés, pour que le fléau de la corruption n'entame pas le moral des investisseurs à choisir la destination Mali.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.