20 Février 2019

Sénégal: A Pikine, Macky Sall s'engage à créer "un million d'emplois", s'il est réélu

Pikine — Le président sortant Macky Sall, candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) à la présidentielle, s'est engagé mardi à Pikine (banlieue dakaroise), à créer un million d'emplois en cas de réélection pour un second mandat.

"Je prends un nouvel engagement pour le quinquennat à venir", celui de "créer un million d'emplois à travers la modernisation de l'agriculture, l'entreprenariat rapide", entre autres secteurs, a-t-il dit au cours d'un meeting suivi d'une rencontre avec des jeunes.

Il affirme que durant son premier mandat, son gouvernement a créé "491 000 emplois, hors agriculture et secteur informel", avant de s'engager à accélérer "la modernisation" de Pikine, à travers la construction de nouvelles routes et la mise en place de "plus de 5000 lampadaires".

De cette manière, Pikine sera "le fer de lance de l'accélération du développement économique et social" du Sénégal, a soutenu Macky Sall.

Aussi a-t-il promis "la totale modernisation" de la décharge de Mbeubeusss et s'est engagé à doter le département de Pikine des opportunités qu'offre le programme de modernisation des villes (Promovilles).

Ces engagements feront "du cadre de vie des populations un endroit où il fait bon vivre avec des routes praticables", a commenté Macky Sall.

"De la même manière que nous avons sorti des milliers de personnes des affres des inondations, je m'engage aujourd'hui devant vous à traiter les ordures de la célèbre décharge de Mbeubeuss. Pikine aussi a droit à un environnement sain", a déclaré le président sortant.

Déjà, a-t-il relevé, l'autoroute à péage fait que "Pikine n'est plus qu'à douze minutes du centre-ville de Dakar", sans compter l'impact du Train express régional (TER), a-t-il relevé.

Sur le plan sécuritaire, Macky Sall annoncé l'érection de "12 nouveaux commissariats entre Pikine et Guédiawaye".

Le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) est par ailleurs revenu sur la question des inondations, rappelant "les efforts" du gouvernement pour prendre en charge ce phénomène et sortir "des milliers de familles de cette situation".

"Je me réjouis du fait que les inondations sont devenues une histoire oubliée au grand soulagement des milliers de populations prisonnières des eaux à l'époque", a-t-il dit.

"Pikine ne doit pas être un dortoir de Dakar. Nous allons moderniser Pikine", a insisté Macky Sall.

Le président sortant avait auparavant sillonné durant cinq heures le département de Pikine, de Dalifort à Pikine, en passant par Thiaroye, Mbao, Keur Massar, Boune, Yeumbeul, différentes localités du département où ses militants sont sortis pour le saluer et l'acclamer.

"Pikine a battu tous les records en termes de mobilisation, en attendant Guèdiawaye et Dakar. Chères populations, vous m'avez honoré et manifesté votre estime. Sachez que je saurais vous montrer ma reconnaissance. Je vais renforcer la modernisation de Pikine", a lancé Macky Sall.

Sénégal

CAN 2019 - A l'UCAD, les étudiants déçus mais fiers des Lions

La déception et la fierté sont les sentiments les mieux partagés chez les étudiants de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.